bmcn.org
Réaction dépressive
Santé / Médecine / Paramédical

Réaction dépressive brève: définition, cause, symptômes, traitement

Une réaction dépressive brève est une réaction psychologique à un événement stressant. On parle également de trouble d’adaptation. La perte d’un être cher ou d’un emploi, ou le fait de se sentir seul dans un nouvel environnement sont tous des facteurs de stress. Tous ces scénarios sont susceptibles de provoquer une réaction dépressive brève. Certains signes indicateurs peuvent trahir ce trouble, notamment : si vous cessez d’aller au travail ou à l’école, ou si vous interrompez vos activités sociales

Il se peut que vous ayez une réaction dépressive brève si vous mettez du temps à récupérer après un événement difficile. Si vos résultats chutent ou si vous avez du mal à sortir du lit le matin pendant plusieurs semaines, vous devriez peut-être penser à consulter votre médecin.

La réaction dépressive brève n’est pas causée par un facteur biologique. Votre tempérament, votre aptitude à la vie quotidienne, vos mécanismes d’adaptation et le soutien social dont vous bénéficiez sont tous des facteurs influençant la manière dont vous réagissez à des événements stressants. L’intensite du déclencheur émotionnel varie également d’une personne à l’autre. Vous pourrez vous remettre très rapidement d’une perte financière, tandis qu’un membre de votre famille ou un ami pourra rester en dépression pendant plusieurs mois après un événement similaire.

Les enfants et les adolescents sont davantage susceptibles d’être touchés par ce trouble car leur capacité d’adaptation à certains changements n’est pas forcément développée entièrement. Les adolescents touchés par la réaction dépressive brève ont tendance à s’en prendre aux autres en réponse à certains événements, tandis que les adultes montrent plus de signes de dépression. Les enfants ressentent des symptômes généralement plus intenses (ils pleurent ou se replient sur eux-mêmes) et plus durables que les adultes.

Il est tout à fait naturel de se sentir triste ou contrarié après un événement décevant. En revanche, lorsque les sentiments de dépression persistent après plusieurs jours, ou après une ou deux semaines, il se peut que la personne concernée soit touchée par un trouble d’adaptation. Si les symptômes persistent pendant une période prolongée et s’ils influencent votre travail ou vos relations, il se peut que vous ayez une réaction dépressive brève. Symptômes spécifiques :

  • pleurer tous les jours
  • tristesse générale
  • modifications de l’appétit
  • signes d’abattement
  • sensation de désespoir
  • perte d’intérêt pour les loisirs et les activités sociales
  • pensées suicidaires

Pour obtenir un diagnostic précis, vous devrez consulter un professionnel de la santé mentale. Grâce à une évaluation psychiatrique complète et au recueil d’informations vous concernant, le psychiatre ou le conseiller pourra établir un diagnostic. Les questions qu’il vous posera concernent généralement les événements récents de votre vie, ainsi que les difficultés à long terme qui ont pu causer vos symptômes. Ce trouble est caractérisé par sa durée brève. Si vos symptômes persistent pendant plus de six mois, votre diagnostic pourra être revu pour inclure la possibilité d’une dépression ou d’une autre pathologie pertinente.

Il est possible de traiter la réaction dépressive brève grâce à une thérapie, un soutien moral et des médicaments, qui pourront vous aider à retrouver de l’énergie et le goût de la vie.

Thérapie

En suivant une thérapie, vous pourrez identifier les causes de votre stress et mettre en place des stratégies plus efficaces pour mieux les gérer. Le thérapeute pourra également vous aider à vous concentrer sur ce que vous savez bien faire afin de retrouver de l’énergie en puisant dans vos forces. Types de thérapie :

  • Thérapie cognitivo-comportementale (TCC) : Un thérapeute spécialisé en TCC peut vous aider à examiner l’approche mentale que vous avez par rapport aux problèmes en général et à identifier toutes réponses habituellement négatives à un stimulus qui vous est propre.
  • Séances de thérapie familiale : Si vous avez besoin de soutien de la part d’autres membres de votre famille, un thérapeute familial peut vous aider à résoudre les problèmes de communication et à créer des relations plus harmonieuses.
  • Groupes de soutien : Vous pourriez rencontrer des autres personnes qui ont subi une perte similaire ou vous pourriez travailler sur vos aptitudes sociales dans un environnement de groupe.
  • Coach personnel : Être suivi par un coach personnel certifié peut vous aider à vous concentrer sur ce que vous aimez dans la vie. Un coach perosnnel pourra vous aider à atteindre des objectifs spécifiques dans votre vie, notamment dans le cadre d’une recherche d’emploi ou d’une arrivée récente dans un nouvel établissement scolaire.

Médicaments

Pour traiter votre dépression, votre psychiatre peut prescrire un anti-dépresseur comme Prozac, Elavil ou Effexor afin de vous aider à vous remonter le moral. Des stimulants peuvent également faire partie de votre traitement si vous avez besoin d’être plus vif et moins isolé.

Les traitements contre la réaction dépressive brève sont généralement efficaces et permettent de s’en sortir totalement.

Il est difficile de prévenir la réaction dépressive brève. Ce trouble dépend du tempérament et de la capacité d’adaptation de chacun face à un événement stressant. Si vous êtes enclin au désespoir et à la tristesse lorsque vous êtes confronté à des facteurs de stress, sollicitez de l’aide immédiatement lorsqu’un tel événement survient. Il se peut que vous trouviez tout le soutien dont vous avez besoin auprès d’un thérapeute et/ou de groupes de soutien. Toutefois, n’hésitez pas à suivre les conseils de votre médecin concernant les anti-dépresseurs. Il est possible que vous nécessitiez une assistance supplémentaire pour réellement retrouver vos repères.

Article Sources:

  • Adjustment Disorders. (n.d.). University of Rochester Medical Center. Retrieved March 30, 2012, from http://www.urmc.rochester.edu/encyclopedia/content.aspx?ContentTypeID=90&ContentID=P01573
  • Adjustment disorder – Symptom. (n.d.). University of Maryland Medical Center. Retrieved March 30, 2012, from http://www.umm.edu/ency/article/000932sym.htm
  • Adjustment disorder – Treatment. (n.d.). University of Maryland Medical Center. Retrieved March 30, 2012, from http://www.umm.edu/ency/article/000932trt.htm
  • Nevid, J., Rathus, S., & Greene, B. (2007). Stress, Psychological Factors, and Health. Abnormal Psychology in a Changing World (7th ed., pp. 140-169). New Jersey: Pearson.

Autres articles à lire

Réparation des anévrysmes cérébraux: définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Examens pratiqués au cours de la grossesse : Échographie abdominale

Irene

Réparation d’une hernie inguinale: définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Grosseur au sein: définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Grossesse extra-utérine: définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Échographie de grossesse: définition, cause, symptômes, traitement

Irene