bmcn.org
hernie inguinale
Santé / Médecine / Paramédical

Réparation d’une hernie inguinale: définition, cause, symptômes, traitement

Quand une partie de l’intestin grêle sort d’une déchirure dans les tissus abdominaux et forme une protrusion dans l’aine (partie du corps entre l’abdomen et la cuisse), on parle de hernie inguinale. Bien qu’elle puisse affecter les deux sexes, la hernie inguinale est plus fréquente chez l’homme.

La chirurgie de correction de cette pathologie est parfois appelée herniorraphie inguinale ou réparation ouverte. Pendant l’intervention, la partie de l’intestin qui dépasse est remise dans l’abdomen et des sutures sont cousues pour renforcer et soutenir la paroi abdominale.

Il n’est pas toujours nécessaire d’opérer, mais les hernies ne s’améliorent généralement pas sans intervention. Dans certains cas, une hernie non traitée peut devenir mortelle. Quoique la chirurgie soit accompagnée de quelques risques et effets secondaires, la plupart des patients en obtiennent des résultats satisfaisants.

Hernie inguinale

Hernie inguinale

Elle peut être diagnostiquée par simple examen physique. On ne sait pas toujours ce qui cause les hernies, mais on pense qu’elles résultent de faiblesses dans la paroi abdominale qui sont soit congénitales soit acquises. Quelques facteurs de risques de hernie inguinale :

  • liquide ou pression dans l’abdomen
  • soulèvement d’objets lourds
  • efforts pendant la miction ou la selle
  • obésité
  • toux chronique
  • grossesse

Adultes et enfants peuvent souffrir d’une hernie inguinale, mais elle est plus fréquemment subie par les personnes de sexe masculin. Les gens ayant subi une hernie sont plus susceptibles d’en subir une deuxième, qui se présente généralement de l’autre côté.

Citons comme symptômes de la hernie inguinale une protrusion dans la région de l’aine, accompagnée de douleur ou de pression, particulièrement quand la personne tousse, se courbe ou soulève quelque chose de lourd. Ces symptômes se résorbent habituellement pendant les périodes de repos. Chez l’homme, une tuméfaction peut se produire autour des testicules.

Il est parfois possible de repousser la protrusion quand on est allongé sur le dos. Quand la hernie inguinale est petite, elle peut être asymptomatique.

Si vous pensez souffrir d’une hernie, consultez votre médecin pour obtenir un diagnostic professionnel.

Utilisation

Quand une hernie ne pose aucun problème au patient, il n’est pas toujours conseillé d’opérer immédiatement. Cependant, il est important de noter que la plupart des hernies ne se répareront pas sans traitement. Elles peuvent aussi grossir et devenir plus gênantes avec le temps.

La plupart des gens trouvent la protrusion d’une hernie très douloureuse. Trois actions augmentent généralement la douleur et l’inconfort : tousser, soulever un objet lourd ou se courber. Le médecin peut suggérer une chirurgie dans les cas suivants :

  • votre hernie grossit
  • la douleur empire
  • vous avez du mal à vous acquitter de vos tâches quotidiennes

En cas de torsion ou de coincement des intestins, la hernie peut devenir très dangereuse (hernie étranglée) et provoquer les symptômes suivants : fièvre, rythme cardiaque accéléré, douleur, nausée et vomissements. La protrusion peut noircir.

Si vous présentez l’un de ces symptômes, consultez immédiatement votre médecin. Il s’agit d’un état pathologique potentiellement mortel devant être opéré d’urgence.

Préparation

Si vous prenez des médicaments sur ordonnance ou en vente libre, apportez-en une liste au médecin avant l’opération. N’oubliez pas de lui demander de vous indiquer les médicaments qu’il faut cesser de prendre avant l’opération. Ces médicaments comprennent généralement ceux qui affectent la coagulation du sang, comme l’aspirine. Si vous êtes enceinte, ou s’il est possible que vous le soyez, informez-en votre médecin.

Demandez à votre médecin de vous donner des instructions spécifiques au sujet de l’opération et de votre hernie. Il vous conseillera probablement de ne rien manger ou boire après minuit la veille de votre intervention. Vous devrez également être accompagné(e) d’un volontaire pour vous raccompagner chez vous après l’opération.

Interventions

Une hernie inguinale peut se réparer par chirurgie conventionnelle ou par laparoscopie (intervention utilisant un tube mince muni d’une lampe et d’une caméra à son extrémité).

Chirurgie ouverte

Vous serez sous anesthésie générale pendant cette intervention (totalement endormi), sauf s’il s’agit d’une petite hernie et le chirurgien opte pour une anesthésie locale. Dans ce cas, vous serez éveillé, mais vous recevrez des médicaments pour endormir la douleur et vous aider à vous détendre.

Le chirurgien fera une incision, trouvera la hernie et la séparera des tissus environnants. La protrusion sera remise en place dans l’abdomen.

Des sutures seront cousues pour refermer la déchirure ou renforcer les muscles abdominaux affaiblis. Parfois une maille est attachée pour renforcer les tissus abdominaux et réduire le risque d’une nouvelle hernie.

Laparoscopie

Il est possible d’utiliser la laparoscopie quand la hernie est petite et facile d’accès. Cette méthode laisse des cicatrices plus petites que la chirurgie traditionnelle et son temps de convalescence est plus court. L’intervention est la même que pour la chirurgie ouverte, mais un laparoscope est utilisé, ainsi que des instruments miniatures.

Après l’intervention

Après l’intervention

On vous encouragera probablement à vous lever environ une heure après l’opération. Les hommes ont parfois du mal à uriner dans les heures qui suivent l’opération, mais un cathéter peut résoudre ce problème (un tube qui vide l’urine de la vessie).

Cette intervention est souvent réalisée en ambulatoire. Cependant, en cas de complications, vous devrez rester à l’hôpital jusqu’à ce qu’elles soient résolues.

Après une chirurgie conventionnelle, un rétablissement complet peut prendre jusqu’à six semaines. Avec une laparoscopie, vous pourrez probablement reprendre vos activités normales au bout de quelques jours.

Le pronostic après cette opération est habituellement excellent. Selon le National Institute of Diabetes and Digestive and Kidney Diseases, la hernie revient chez moins de 3 % des patients (NIDDK).

Risques

Risques potentiels de toute intervention chirurgicale :

  • troubles respiratoires
  • saignements
  • réaction allergique à l’anesthésie ou à d’autres médicaments
  • infection

Il existe aussi quelques risques spécifiques à la hernie inguinale. Par exemple :

  • Retour potentiel de la hernie.
  • Douleur prolongée ressentie au niveau de la réparation.
  • Endommagement des vaisseaux sanguins. Chez l’homme, lésions des testicules si les vaisseaux sanguins connecteurs sont endommagés.
  • Atteinte des nerfs ou des organes avoisinants.

Autres articles à lire

Réparation de l’exstrophie vésicale: définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Délire: définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Numération des lymphocytes T: définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Grossesse extra-utérine: définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Quelles dispositions pour une expérience optimale de la vape électronique ?

administrateur

Canal carpien: définition, cause, symptômes, traitement

Irene