bmcn.org
Canal carpien
Santé / Médecine / Paramédical

Canal carpien: définition, cause, symptômes, traitement

Le syndrome du canal carpien résulte de la compression du nerf médian qui traverse le poignet. Ce nerf médian se situe côté paume de la main (également désigné canal carpien). Il dessert le pouce et les trois premiers doigts. Le syndrome du canal carpien peut se manifester dans une seule main ou dans les deux.

La compression exercée dans le cadre du syndrome du canal carpien découle d’un gonflement à l’intérieur du poignet. Il peut entraîner un engourdissement et des fourmillements sur le côté de la main à proximité du pouce. Le syndrome du canal carpien est relativement courant, puisqu’il se manifeste chez jusqu’à 10 pour cent de la population américaine.

Causes

La douleur infligée dans le canal carpien est due à une pression excessive dans le poignet qui conduit à une inflammation. La cause la plus courante de cette inflammation est souvent une pathologie sous-jacente qui provoque un gonflement du poignet ou une obstruction du flux sanguin. Parmi les conditions les plus courantes liées à ce syndrome :

  • diabète ;
  • un dysfonctionnement de la glande thyroïde ;
  • une rétention de fluide due à une grossesse ou à la ménopause ;
  • hypertension ;
  • des troubles auto-immuns (polyarthrite rhumatoïde, par exemple).

Le syndrome du canal carpien peut être aggravé si le poignet est placé en hyper extension de manière répétée. Les mouvements répétés du poignet contribuent à faire gonfler et à comprimer le nerf médian. Les problèmes incluent notamment :

  • un mauvais positionnement des poignets pendant l’utilisation du clavier ou de la souris ;
  • une exposition prolongée aux vibrations du fait de l’utilisation d’outils à main ou d’outils électriques ;
  • tout mouvement répété qui inflige au poignet une extension excessive (par exemple pour jouer du piano ou pour saisir sur un clavier) ;

Symptômes

Le syndrome du canal carpien étant dû à la compression du nerf médian, les symptômes interviennent généralement le long du nerf. Votre main s’endort par exemple souvent et vous laissez tomber des objets. Autres symptômes :

  • engourdissement, fourmillement et douleur dans le pouce et les trois premiers doigts de la main ;
  • douleur et brûlure parcourant le bras ;
  • douleur au poignet la nuit qui va gêner le sommeil ;

Diagnostic

Le diagnostic du syndrome du canal carpien est établi sur la base de vos antécédents, d’un examen physique et d’examens de conduction nerveuse.

Examen physique : inclut une évaluation détaillée de la main, du poignet, de l’épaule et du cou, afin de détecter toute autre cause éventuelle de compression nerveuse. Le médecin va examiner vos poignets afin de repérer toute sensibilité, gonflement et toute autre malformation.

Études de conduction nerveuse : les examens de diagnostic sont susceptibles mesurer la vitesse de conduction de vos impulsions nerveuses. Si les impulsions nerveuses sont plus lentes que la normale, il est possible que vous soyez atteint(e) par le syndrome du canal carpien.

Traitement

Le traitement du syndrome du canal carpien dépend de l’intensité de la douleur que vous éprouvez, ainsi que de vos symptômes. En 2008, l’académie américaine des chirurgiens orthopédiques (Academy of Orthopaedic Surgeons) a publié des directives pour un traitement efficace du syndrome du canal carpien. La recommandation visait à tenter de gérer la douleur du canal carpien, si possible sans faire appel à une intervention chirurgicale.

Les solutions non chirurgicales incluent notamment :

  • éviter les positions qui placent le poignet en hyper-extension ;
  • utilisation d’atèles de poignet qui vont maintenir la main en position neutre, notamment la nuit ;
  • médicaments contre les douleurs modérées et traitements anti-inflammatoires ;
  • traitement de toute condition sous-jacente (diabète ou arthrite par exemple) ;
  • injections de stéroïdes dans la zone du canal carpien afin de réduire l’inflammation.

Une intervention chirurgicale pourra s’avérer nécessaire en cas de dommages sévères au nerf médian. L’intervention chirurgicale pour traitement du syndrome du canal carpien implique de découper dans le poignet des bandes de tissu qui compriment les nerfs. Si cette solution de traitement est considérée comme un dernier recours, le résultat est souvent très bon.

Qui court ce risque ?

Qui court ce risque ?

  • Sexe : Les femmes sont trois fois plus susceptibles de présenter un diagnostic du syndrome du canal carpien que les hommes.
  • L’âge : Le syndrome du canal carpien est fréquemment diagnostiqué chez des personnes de 30 à 60 ans.
  • Maladie : Certaines conditions augmentent votre risque de développer ce syndrome (diabète, hypertension artérielle et arthrite).
  • Facteurs associés au mode de vie : Divers facteurs liés au mode de vie sont susceptible d’augmenter le risque de syndrome du canal carpien (tabagisme, teneur élevée en sel dans le régime alimentaire, mode de vie sédentaire et un indice de masse corporelle (IMC) élevé.
  • Métiers manuels : Les métiers impliquant des mouvements de poignets répétitifs (fabrication, travail à la chaîne, saisie informatique et travaux de construction). Les personnes employées dans ces métiers sont susceptibles de présenter un risque plus élevé de développer un syndrome du canal carpien.

Prévention

Pour prévenir ce type de syndrome, vous pouvez apporter des changements à votre style de vie qui vont réduire vos risques de développer cette condition.

Le risque de développer un syndrome du canal carpien est également réduit par le traitement des conditions sous-jacentes telles que le diabète, l’hypertension artérielle et l’arthrite.

Autre stratégie importante pour réduire les symptômes : veillez aux postures adoptées au niveau des mains et évitez les activités qui entraînent une hyperextension du poignet. Des exercices de physiothérapie pourront également être recommandés.

Pronostic

Un traitement précoce de ce syndrome à l’aide d’une physiothérapie et de changements de style de vie peut apporter des améliorations significatives sur le long terme et éliminer les symptômes.

En l’absence de traitement, cette condition peut entraîner des lésions nerveuses permanentes, une invalidité, voire une perte de fonction de la main.

Autres articles à lire

Tamponnade cardiaque: définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Grosseur au sein: définition, cause, symptômes, traitement

Irene

La dégénérescence maculaire liée à l’âge (DMLA): définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Le chocolat améliore-t-il la mémoire ?

Anthony

Proctocolectomie totale avec anastomose iléo-anale: définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Comment trouver la pharmacie de garde la plus proche ?

Journal