bmcn.org
Éjaculation retardée
Santé / Médecine / Paramédical

Éjaculation retardée: définition, cause, symptômes, traitement

L’éjaculation retardée est un trouble courant, bien que beaucoup d’hommes aient du mal à en parler. Également désignée trouble de l’éjaculation, cette condition intervient lorsque la période de stimulation sexuelle est prolongée de manière anormale avant l’éjaculation. Dans certains cas, le partenaire n’atteint pas le stade de l’éjaculation. Pour certains hommes, l’éjaculation tardive est un problème très ponctuel, pour d’autres il peut s’agir d’un problème leur vie durant.

Si cette condition ne présente aucun risque médical grave, elle peut générer du stress et des difficultés relationnelles et/ou dans la vie sexuelle. Des traitements sont cependant disponibles. Si l’éjaculation retardée vous pose des problèmes importants dans votre vie personnelle, n’hésitez pas à consulter votre médecin.

Causes

De nombreuses causes peuvent être à l’origine de l’éjaculation retardée, notamment des complexes psychologiques, une pathologie chronique, ou encore des réactions à des médicaments.

Les causes psychologiques de l’éjaculation retardée peuvent intervenir du fait d’une expérience traumatique concernant la sexualité. Les tabous religieux ou culturels peuvent apporter une connotation négative à la sexualité. L’anxiété et la dépression peuvent toutes deux neutraliser le désir sexuel, ce qui peut également provoquer un symptôme d’éjaculation retardée.

Le stress relationnel, une mauvaise communication, ainsi que la colère peuvent aggraver le problème de l’éjaculation tardive. Une déception quant à la réalité de la sexualité avec une partenaire (par comparaison avec les fantasmes sexuels à son encontre) peut également provoquer une éjaculation retardée. Il est fréquent que les hommes souffrant de cette condition soient capables d’éjaculer pendant la masturbation, mais pas lors de la stimulation avec leur partenaire.

Certains produits chimiques peuvent affecter les nerfs impliqués dans l’éjaculation. L’éjaculation peut en être affectée (avec ou sans partenaire). Des médicaments tels que des antidépresseurs (Prozac), des antipsychotiques (Mellaril), des médicaments contre l’hypertension artérielle (guanéthidine), les diurétiques, ainsi que l’alcool peuvent provoquer une éjaculation retardée.

Des traumatismes ou interventions chirurgicales peuvent également entraîner une éjaculation retardée. Les causes physiques de cette condition peuvent notamment être :

  • des lésions nerveuses au niveau de la colonne vertébrale ou du bassin ;
  • certaines interventions chirurgicales de la prostate qui entraînent des lésions nerveuses ;
  • une pathologie cardiaque affectant la pression artérielle au niveau de la région pelvienne ;
  • des infections, en particulier de la prostate ou des voies urinaires ;
  • une neuropathie (lésions nerveuses) ou un accident vasculaire ;
  • des taux d’hormones thyroïdiennes ou de testostérone faibles ;
  • des malformations de naissance entravant le processus d’éjaculation.

Un problème d’éjaculation temporaire peut causer une forte anxiété chez l’homme. L’anxiété peut entraîner une récurrence du problème, même si la cause physique sous-jacente a été résolue.

Symptômes

Il y a éjaculation retardée lorsqu’un homme a besoin de plus de 30 minutes de stimulation sexuelle pour atteindre un orgasme et éjaculer. L’éjaculation intervient lorsque le sperme s’évacue du pénis. Certains hommes ne parviennent à éjaculer qu’avec une stimulation manuelle ou orale, certains pas du tout.

La nature du problème d’éjaculation tardive peut être très différente, selon qu’il s’agit d’un problème ayant affecté le patient pendant toute sa vie, ou bien si cette condition est apparue ultérieurement. Certains hommes sont affectés par ce problème de manière généralisée, l’éjaculation retardée intervenant quelle que soit la situation sexuelle. Pour d’autres, cette situation peut ne se produire qu’avec certaines partenaires ou seulement en certaines circonstances.

Si vous avez l’impression que cette condition constitue un problème significatif, n’hésitez pas à consulter votre médecin. Dans certains cas, l’éjaculation retardée peut être un signe d’aggravation de l’état de santé, par exemple une maladie cardiaque ou du diabète.

Diagnostic

Un bilan physique avec explication des symptômes est nécessaire à l’établissement initial du diagnostic. En cas de suspicion de problème de santé chronique, des examens plus poussés pourront s’avérer nécessaires. Il s’agit notamment d’analyses d’urine et de sang afin de détecter d’éventuelles infections, déséquilibres hormonaux, etc.

Un examen des réactions du pénis à l’aide d’un vibrateur va permettre de faire apparaître si le problème est d’ordre physique ou psychologique.

Traitement

Le traitement va dépendre de la cause sous-jacente de l’éjaculation retardée.

En cas de problèmes permanents ou pour un homme qui n’a jamais éjaculé, il est préférable de consulter un urologue afin de vérifier la présence éventuelle d’une malformation de naissance. Si des médicaments pourraient être à l’origine des dysfonctionnements sexuels, consultez votre médecin à propos de l’arrêt éventuel du traitement.

Certains médicaments sont parfois utilisés dans le cadre du traitement de l’éjaculation retardée, mais aucun médicament n’est spécifiquement approuvé à cet effet. Selon la clinique Mayo, un médicament indiqué pour la maladie de Parkinson (l’amantadine), un anxiolytique (la buspirone), ainsi qu’un antihistaminique (la cyproheptadine) ont été essayés pour cette condition (Mayo Clinic, 2012).

Les traitements de désintoxication (alcoolisme et abus d’alcool) peuvent également contribuer à résoudre les problèmes d’éjaculation retardée.

Les conseils d’un psychologue peuvent contribuer à traiter la dépression, l’anxiété et les peurs provoquées par l’éjaculation retardée. Une thérapie de la sexualité (ou sexothérapie) pourra également s’avérer utile pour traiter la cause sous-jacente du dysfonctionnement sexuel. Ce type de thérapie peut être suivi seul ou avec le partenaire.

Pronostic

Le pronostic à long terme de l’éjaculation retardée va dépendre du traitement de la cause sous-jacente. Selon la bibliothèque nationale de médecine (National Library of Medicine, NLM), la thérapie présente un taux de réussite de 70 à 80 pour cent dans le cadre du traitement du stress et des problèmes psychologiques (NLM, 2011).

Si le problème est dû à un médicament, le fait de changer de traitement va conduire à un rétablissement complet.

En cas de lésions nerveuses, il peut s’avérer difficile de retrouver une sexualité normale. La consultation d’un sexologue ou sexothérapeute pourra contribuer à résoudre ces difficultés.

Complications

Cette condition peut entraîner des difficultés relationnelles. Le recours à un traitement ou un conseil pourra contribuer à les résoudre.

Ces complications peuvent inclure :

  • une perte de plaisir sexuel ;
  • une anxiété liée à la sexualité ;
  • une incapacité à concevoir (stérilité masculine).

Autres articles à lire

Diarrhée: définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Nodule thyroïdien: définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Culture œsophagienne: définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Déficit en facteur VII: définition, cause, symptômes, traitement

Irene

La pneumonie chez un sujet immunodéprimé: définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Proctocolectomie totale avec anastomose iléo-anale: définition, cause, symptômes, traitement

Irene