bmcn.org
Ablation chirurgicale du diverticule de Meckel
Santé / Médecine / Paramédical

Ablation chirurgicale du diverticule de Meckel: définition, cause, symptômes, traitement

L’ablation chirurgicale du diverticule de Meckel est une procédure chirurgicale simple employée pour retirer une petite poche (un défaut congénital appelé diverticule de Meckel) de la paroi de l’intestin grêle.

Selon Medscape, un diverticule de Meckel est l’un des défauts congénitaux les plus fréquents. Il affecte approximativement deux pour cent de la population (Medscape, 2012). Il s’agit d’une petite poche située à l’extrémité de l’intestin grêle. Sa longueur varie entre 1 et 12 centimètres. Dans la plupart des cas, le diverticule de Meckel n’entraînant pas l’apparition de symptômes, il ne nécessite pas d’intervention.

Le symptôme le plus courant est un saignement ou une hémorragie rectale indolore. Il peut arriver qu’il soit nécessaire de pratiquer une ablation chirurgicale du diverticule de Meckel. D’autres symptômes peuvent requérir une intervention : il s’agit notamment d’une occlusion intestinale ou d’une inflammation ou infection du diverticule.

Un chirurgien procède à l’ablation du diverticule sous anesthésie générale. Cela signifie que vous êtes placé(e) dans un sommeil profond et que vous ne souffrirez pas lors de l’opération. Après la fin de l’intervention, le séjour à l’hôpital est d’une durée comprise entre quelques jours et une semaine.

Préparation

L’intervention est pratiquée par un chirurgien, en salle d’opération, dans un établissement hospitalier. Après votre admission, un infirmier vous accompagne dans la zone affectée à la préparation des patients en vue d’une intervention. Vous échangez vos vêtements contre une blouse de patient. L’infirmier vérifie vos signes vitaux et met en place une voie intraveineuse dans votre main, votre poignet ou votre bras. Vous ressentirez une piqure lorsque l’aiguille pénètrera la peau.

Le chirurgien et l’anesthésiste (c’est-à-dire, le médecin qui vous administre l’anesthétique et vous surveille durant votre sommeil) procèderont à un examen physique rapide. Si vous êtes anxieux/anxieuse, l’anesthésiste pourra injecter un sédatif dans votre voie intraveineuse afin de vous aider à vous détendre.

Des techniciens vous achemineront alors jusqu’à la salle d’opérations sur un chariot. L’anesthésiste administrera l’anesthétique par la voie intraveineuse. Lorsque le médicament vous sera injecté, il est possible que vous éprouviez une sensation de froid ou de brûlure. Vous vous endormirez au bout de quelques secondes.

Interventions

Les médecins préfèrent une intervention laparoscopique pour réaliser une ablation chirurgicale du diverticule de Meckel. Une intervention laparoscopique est considérée comme une procédure faiblement invasive. Elle est réalisée à l’aide d’un laparoscope, c’est-à-dire, d’un tube fin et flexible équipé d’une caméra. Le laparoscope est inséré par de petites incisions ou ouvertures pratiquées dans votre abdomen. Le chirurgien est ainsi en mesure de voir ce qu’il fait et de mettre en œuvre la procédure chirurgicale sans chirurgie ouverte.

À l’inverse, une chirurgie ouverte nécessite une importante incision abdominale. Le chirurgien peut y recourir lorsque le diverticule est trop enflammé pour être retiré au moyen d’une seule petite incision. Les médecins peuvent également avoir recours à une chirurgie ouverte si vous avez des cicatrices internes résultant de précédentes interventions.

Le chirurgien est généralement en mesure d’ôter le diverticule (diverticulectomie) sans endommager l’intestin grêle. Il peut néanmoins arriver qu’ils doivent procéder à l’ablation d’une partie de l’intestin grêle lorsque des tissus intestinaux présentent également des signes d’inflammation ou d’infection. Les tissus sains restants sont cousus ensemble. Ce processus s’appelle une anastomose.

Suivi

Après l’intervention, vous reprendrez conscience dans la salle de réveil. Le personnel surveillera vos signes vitaux et vous administrera un médicament destiné à combattre la douleur (analgésique). Lorsque votre stabilité ne fera pas de doute, vous serez transféré(e) dans une chambre d’hôpital ordinaire.

Lorsque nécessaire, votre médecin vous prescrira un analgésique. Si le diverticule de Meckel était infecté, votre médecin pourra également vous placer sous antibiotique, par intraveineuse ou voie orale. L’intestin ayant tendance à cesser de fonctionner durant une brève période après une chirurgie abdominale, vous serez alimenté(e) par voie intraveineuse jusqu’à ce que vous soyez en mesure d’évacuer des gaz et de déféquer.

En fonction du type d’intervention et des complications susceptibles de survenir par la suite, vous devez vous attendre à un séjour hospitalier d’une durée allant de quelques jours à une semaine. Votre médecin vous expliquera les pratiques de soin que vous devrez appliquer après votre sortie. Il pourra par exemple vous expliquer que vous ne devez pas lever d’objets lourds ni accomplir certaines tâches domestiques, comme passer l’aspirateur.

Vous verrez à nouveau votre chirurgien environ une semaine après votre sortie, pour vérifier que vous vous rétablissez convenablement.

Complications

Comme n’importe quelle procédure médicale, l’ablation chirurgicale du diverticule de Meckel ne va pas sans risques. L’anesthésie peut entraîner une réaction allergique ou des problèmes respiratoires.

Risques associés à toute intervention chirurgicale :

  • saignements ;
  • apparition de caillots sanguins ;
  • une crise cardiaque ou un accident vasculaire cérébral ;
  • une infection.

L’issue de cette intervention est généralement positive, ce qui signifie la fin des douleurs, de l’occlusion et de l’infection. Approximativement 10 % à 12 % des patients sur lesquels est pratiquée une ablation chirurgicale du diverticule de Meckel développent des complications dont la gravité va de bénigne à mortelle (Medscape, 2011). Les complications les plus fréquentes sont les saignements et infection autour du ou des sites d’incision et la formation de tissus cicatriciel dans l’abdomen.

La rupture de l’anastomose, entraînant l’ouverture de l’intestin grêle, le déversement de son contenu et la contamination de la cavité abdominale, est une complication plus grave. Cette série d’événements peut conduire à une péritonite et à une septicémie.

La péritonite est une inflammation du péritoine, la membrane qui tapisse l’abdomen. La septicémie est une situation dans laquelle le corps réagit violemment à une infection et à des symptômes d’hypotension (tension artérielle faible) ; un choc peut alors survenir.

La rupture de l’anastomose est rare. L’anastomose peut en général être renforcée par une intervention lorsqu’elle est identifiée à temps.

Autres articles à lire

Grossesse extra-utérine: définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Problèmes d’équilibre: définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Comment bien choisir sa perruque ?

Journal

Ablation de la vésicule biliaire à  » ventre ouvert « : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Réparation des anévrysmes cérébraux: définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Test de coloration de l’œil à la fluorescéine: définition, cause, symptômes, traitement

Irene