bmcn.org
Echo-Doppler-des-bras
Santé / Médecine / Paramédical

Écho-Doppler des bras ou des jambes: définition, cause, symptômes, traitement

L’échographie Doppler est une technique utilisée pour mesurer le débit sanguin dans les artères et les vaisseaux sanguins, généralement dans les extrémités. Les examens de flux vasculaire, également désignés débitmétries, permettent de détecter un flux anormal dans un vaisseau sanguin. Cette démarche permet de diagnostiquer et de traiter diverses conditions, y compris des caillots sanguins ou une circulation médiocre. L’échographie Doppler peut servir de support dans le cadre d’une étude du débit sanguin.

Sans risque et indolore, cette procédure ne nécessite que peu de préparation et peut fournir à votre médecin de précieuses informations sur votre pression sanguine, ainsi que sur d’éventuels blocages de vos artères.

Objet

Votre médecin pourra suggérer une échographie Doppler si vous présentez des signes de baisse de pression artérielle dans vos artères ou dans les veines des jambes, des bras ou du cou. Il peut s’agir d’une occlusion artérielle, de la présence d’un caillot sanguin dans un vaisseau sanguin ou transplant de dérivation, ou encore d’une lésion à un vaisseau sanguin.

Une échographie Doppler pourra être prescrite si vous présentez (ou si le médecin estime que vous êtes susceptible de présenter) :

  • une thrombose veineuse profonde (caillot de sang dans une veine profonde) ;
  • une thrombophlébite superficielle (inflammation due à la présence d’un caillot sanguin dans une veine juste en dessous de la surface de la peau) ;
  • artériosclérose des extrémités (rétrécissement et durcissement des artères qui alimentent en sang les jambes et les pieds) ;
  • la maladie de Léo Buerger (MLB) ou thromboangéite oblitérante (maladie rare dans laquelle les vaisseaux sanguins des mains et des pieds sont obstrués) ;
  • tumeurs vasculaires des bras ou des jambes.

L’échographie Doppler va permettre de mesurer le débit sanguin dans les artères et les veines en question. Cet examen permet de visualiser le débit sanguin dans les artères avec chaque battement du cœur, ainsi que la tension artérielle.

Préparation

En principe, ce test ne nécessite aucune préparation spécifique. Cependant, si vous fumez, votre médecin pourra vous demander d’arrêter de fumer pendant plusieurs heures avant cet examen, le tabagisme entraînant une constriction des vaisseaux sanguins.

Interventions

Cette procédure non-invasive est indolore et n’expose à aucun rayonnement nocif. Aucun risque spécifique n’y est associé, et pendant comme après la procédure, la plupart des personnes ne ressentent qu’une gêne moindre, voire pas du tout.

Cet examen est généralement pratiqué dans le service radiologie de l’établissement hospitalier, en cabinet médical, ou dans un laboratoire vasculaire périphérique. Cette procédure peut varier légèrement, en fonction du médecin, du technicien et de l’hôpital. En règle générale, vous pouvez prévoir :

  • d’enlever vos vêtements, bijoux et autres objets de la zone à étudier ; de porter éventuellement une blouse de patient. Il est inutile d’enlever vos lunettes, lentilles de contact, appareils dentaires ou autres aides auditives.
  • Pendant la procédure, vous serez allongé(e) sur une table ou un lit d’examen.
  • Pour examiner les veines, un gel soluble dans l’eau sera placé sur un instrument portable (transducteur) comparable à un micro, qui va diriger les ondes sonores à haute fréquence dans les artères ou les veines étudiées.
  • Pour examiner les artères, des brassards de tensiomètre pourront être placés en diverses parties du corps : cuisse, mollet, cheville, ainsi que divers points du bras.
  • Des images sont créées au fur et à mesure que le transducteur est appuyé contre la peau le long des jambes ou des bras. Le transducteur transmet des ondes sonores par la peau et d’autres tissus du corps jusqu’aux vaisseaux sanguins. Les ondes sonores font écho sur les vaisseaux sanguins et transmettent des informations à un moniteur pour traitement et enregistrement. Le transducteur sera déplacé sur diverses zones afin d’effectuer des comparaisons. Vous entendrez éventuellement un bruit de souffle au moment où le flux sanguin est détecté.

Examen échographie Doppler des artères des jambes

Lorsqu’il ou elle va examiner les artères de vos jambes, votre médecin pourra rechercher un resserrement des vaisseaux sanguins susceptibles d’entraîner des douleurs pendant la marche ou au repos, ainsi qu’une éventuelle décoloration cutanée, des ulcères aux pieds, chevilles, talons ou orteils.

Pendant cet examen, des brassards de tensiomètre seront placés en divers points de la jambe. Il est ainsi plus facile de comparer la tension sanguine en divers points de la jambe. Les manchons seront généralement appliqués à la cuisse, au mollet ou à la cheville. La tension artérielle sera également relevée sur le bras ou du même côté du corps que la jambe faisant l’objet de l’examen.

Votre examen sera terminé dans un délai d’environ une heure. En fonction des signes et symptômes que vous présentez, il pourra vous être demandé d’effectuer de légers exercices après l’examen.

Après la procédure

Pour la plupart des gens, la procédure n’est assortie d’aucunes instructions spécifiques. Sauf avis contraire de votre médecin, vous serez en mesure de reprendre immédiatement vos activités habituelles.

Résultats du test

Résultats du test

Des résultats de tests normaux feront apparaître l’absence d’occlusion ou de rétrécissement des artères, ainsi qu’une tension artérielle normale. Des schémas de flux sanguins anormaux (rétrécissement ou occlusion artérielle compris) pourront indiquer :

  • une occlusion des artères (parfois due à une accumulation de cholestérol) ;
  • un ou plusieurs caillot(s) dans une veine ou une artère ;
  • une mauvaise circulation sanguine (éventuellement liée à des lésions des vaisseaux sanguins dues à des conditions chroniques, telles que le diabète) ;
  • une occlusion veineuse (fermeture d’une veine) ;
  • une pathologie artérielle spastique ;
  • une occlusion ou des caillots dans un transplant de dérivation artificiel.

Un certain nombre de facteurs sont susceptibles de compromettre l’intégrité des résultats et nécessitent un renouvellement des tests, ou bien encore des examens complémentaires. Il s’agit notamment :

  • de consommation de cigarettes dans un délai de moins d’une heure avant l’examen (le tabagisme provoque en effet une constriction des vaisseaux sanguins) ;
  • une obésité sévère ;
  • une dysrythmie ou arythmie cardiaque (rythme cardiaque irrégulier) ;
  • une pathologie cardiovasculaire.

Les résultats des examens sont ensuite transmis au médecin. En cas d’anomalies, votre médecin pourra aborder avec vous les solutions possibles en termes d’examens ou de traitements supplémentaires.

Autres articles à lire

Dosage des graisses fécales: définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Comment bien choisir sa perruque ?

Journal

Phlébographies : Observations: définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Gastrectomie: définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Mal de dent: définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Solutions de traitement de la douleur chronique

Irene