bmcn.org
Uvéite
Santé / Médecine / Paramédical

Uvéite: définition, cause, symptômes, traitement

L’uvéite est le gonflement de la couche moyenne de l’œil, appelé uvée. L’uvée irrigue la rétine. La rétine est la partie de l’œil sensible à la lumière qui met les images au point lorsque vous les regardez et qui les envoie au cerveau. Elle est normalement rouge du fait de l’apport sanguin de l’uvée.

La cause de l’uvéite est souvent inconnue, et survient fréquemment chez des personnes qui sont en bonne santé globale. Toutefois, elle peut être associée à d’autres maladies telles qu’un trouble auto-immun ou une infection virale ou bactérienne. L’uvéite peut provoquer des troubles de la vision, des corps flottants (taches sombres qui flottent dans le champ de vision) et une douleur oculaire.

L’uvéite est souvent traitée au moyen d’un collyre. En règle générale, cette affection n’est pas grave. Si l’uvéite est provoquée par une autre pathologie, le traitement de cette affection sous-jacente peut éliminer l’uvéite. Les cas plus sévères d’uvéite peuvent provoquer la perte de la vue si elle n’est pas traitée suffisamment tôt.

Causes

Dans un grand nombre de cas, notamment chez les individus en bonne santé, la cause n’est pas connue. Certains types d’uvéite peuvent être provoqués par un trouble auto-immun ou inflammatoire sous-jacent. Une maladie auto-immune survient lorsque votre propre système immunitaire attaque une partie du corps. Notamment :

  • polyarthrite rhumatoïde ;
  • spondylarthrite ankylosante ;
  • syndrome de Behçet ;
  • psoriasis ;
  • arthrite ;
  • rectocolite hémorragique ;
  • maladie de Kawasaki ;
  • maladie de Crohn ;
  • sarcoïdose.

Les infections sont une autre cause d’uvéite, notamment :

    • sida (infection virale) ;
    • herpès (infection virale) ;
    • rétinite à cytomégalovirus (infection virale de l’œil) ;
    • syphilis (infection bactérienne sexuellement transmise) ;
    • toxoplasmose (infection parasitaire) ;
    • tuberculose (infection bactérienne) ;
    • histoplasmose (infection fongique) ;
    • virus du Nil occidental (infection virale).

Les autres causes potentielles d’uvéite incluent l’exposition à une toxine qui pénètre dans l’œil ou un hématome, une blessure ou un traumatisme à l’œil.

Types

Il existe de nombreux types d’uvéite. Chaque type est classifié en fonction du lieu de l’inflammation dans l’œil. Notamment :

Uvéite antérieure (en avant de l’œil)

L’uvéite antérieure est souvent appelée iritis étant donnée qu’elle affecte l’iris. L’iris est la partie colorée située à l’avant de l’œil. L’iritis est le type le plus courant d’uvéite et elle intervient généralement chez des personnes en bonne santé. Elle peut affecter un œil, ou les deux à la fois. L’iritis est généralement le type d’uvéite le moins grave.

Uvéite intermédiaire (milieu de l’œil)

L’uvéite intermédiaire implique la partie médiane de l’œil et s’appelle également iridocyclite. Le mot intermédiaire fait référence à l’endroit de l’inflammation et non pas à la sévérité de celle-ci. La partie médiane de l’œil inclut la pars plana, partie de l’œil située entre l’iris et la choroïde. Ce type d’uvéite peut survenir chez des personnes autrement en bonne santé, mais a été lié à certaines maladies auto-immunes telles que la sclérose en plaques.

Uvéite postérieure (arrière de l’œil)

L’uvéite postérieure est également appelée choroïdite parce qu’elle affecte la choroïde. Les tissus et les vaisseaux sanguins de la choroïde sont importants étant donné qu’ils irriguent l’arrière de l’œil. Ce type d’uvéite survient généralement chez les personnes qui présentent une infection virale, parasitaire ou fongique, ou qui ont une maladie auto-immune. L’uvéite postérieure a tendance à être plus grave que l’uvéite antérieure parce qu’elle peut provoquer des lésions de la rétine. La rétine est une couche de cellules à l’arrière de l’œil. Toutefois, l’uvéite postérieure est la forme la moins courante d’uvéite.

Panuvéite (toutes les parties de l’œil)

Lorsque l’inflammation affecte toutes les parties majeures de l’œil, on parle de panuvéite. Cela implique souvent un mélange de caractéristiques et de symptômes des trois types d’uvéite.

Symptômes

Les symptômes suivants peuvent survenir dans un œil ou dans les deux :

  • rougeur de l’œil ;
  • douleur oculaire ;
  • corps flottants (taches sombres qui flottent dans la vision) ;
  • sensibilité à la lumière ;
  • troubles de la vue.

Diagnostic

Un ophtalmologue pratiquera un examen de l’œil et se renseignera sur tous vos antécédents médicaux.

Certaines analyses de laboratoire peuvent être demandées pour éliminer une infection ou un trouble auto-immun. L’ophtalmologue pourra vous envoyer chez un autre spécialiste si une pathologie sous-jacente est suspectée comme étant la cause de votre uvéite.

Traitement

Le traitement de l’uvéite dépend de sa cause et de son type. L’objectif du traitement est de réduire l’inflammation de l’œil.

Le traitement de l’uvéite antérieure (iritis) inclut :

  • port de lunettes sombres ;
  • collyre pour dilater la pupille et réduire la douleur ;
  • gouttes ophtalmologiques stéroïdiennes pour réduire l’inflammation.

Le traitement de l’uvéite postérieure peut inclure :

  • stéroïdiens oraux ;
  • visites chez d’autres spécialistes pour traiter l’infection ou la maladie auto-immune. Une infection généralisée sera habituellement traitée avec des antibiotiques.

Le traitement de l’uvéite intermédiaire peut inclure :

  • gouttes ophtalmiques stéroïdiennes ;
  • stéroïdiens oraux.

Les cas graves d’uvéite peuvent exiger des médicaments immunosuppresseurs.

Pronostic

L’uvéite disparaît généralement en quelques jours grâce au traitement. L’uvéite qui affecte l’arrière de l’œil (uvéite postérieure) se guérit généralement plus lentement que l’uvéite qui affecte l’avant de l’œil. Les rechutes sont courantes.

L’uvéite postérieure due à une autre pathologie peut persister pendant plusieurs mois et provoquer un endommagement permanent de la vue.

Complications

Si elle n’est pas traitée, l’uvéite peut entraîner des complications graves notamment :

  • cataracte (opacification du cristallin ou de la cornée) ;
  • liquide dans la rétine ;
  • glaucome (pression intraoculaire) ;
  • décollement de la rétine ;
  • perte de la vue.

Prévention

La recherche d’un traitement adéquat pour une maladie auto-immune ou une infection peut aider à prévenir l’uvéite. Toutefois, l’uvéite qui survient chez des personnes en bonne santé ne peut pas être prévenue étant donné que sa cause n’est pas encore connue.

La détection et le traitement précoces sont importants pour réduire les risques de perte de la vision, étant donné que cette perte peut être permanente.

Autres articles à lire

Cancer du pancréas: définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Risques pour la santé: définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Sensibilité localisée dans l’abdomen: définition, cause, symptômes, traitement

Irene

L’importance de la mutuelle pour la fonction publique hospitalière

Journal

Dosage des graisses fécales: définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Kyste: définition, cause, symptômes, traitement

Irene