bmcn.org
coloration de l'œil à la fluorescéine
Santé / Médecine / Paramédical

Test de coloration de l’œil à la fluorescéine: définition, cause, symptômes, traitement

Lors d’un examen de coloration de l’œil à la fluorescéine, une teinture orange foncé (fluorescéine) est placée à la surface extérieure de l’œil, à savoir la cornée. Une lumière bleue est ensuite braquée sur l’œil. La teinture va faire apparaître en vert dans la lumière toutes les égratignures, déchirures ou autres particules hétérogènes présentes dans l’œil.

Sur la base de cette coloration, le médecin sera en mesure de déterminer la nature du problème affectant la cornée, ou établira un diagnostic de certaines conditions.

Cet examen est généralement prescrit si le médecin soupçonne la présence de lésions à la cornée, ou la présence d’objets hétérogènes dans l’œil. Si vous portez des lentilles de contact, votre médecin pourra effectuer cet examen afin de vérifier que ces lentilles n’abîment pas la cornée.

Utilisation

Votre médecin pourra vous prescrire un examen de coloration de l’œil à la fluorescéine si il ou elle soupçonne la présence d’abrasions ou égratignures sur la cornée.

La cornée est une surface transparente qui recouvre la surface extérieure de l’œil. Elle est composée de cellules et de protéines. Contrairement à la plupart des autres tissus de l’organisme, la cornée n’est irriguée par aucun vaisseau sanguin. Elle est protégée et nourrie par les larmes.

Elle a deux fonctions principales : protéger l’œil de la poussière, des germes, ainsi que d’autres agents irritants nocifs, ainsi que laisser pénétrer la lumière dans l’œil et la diriger.

La cornée est extrêmement sensible. En cas d’égratignures ou de lésions, de nouvelles cellules vont recouvrir rapidement la zone affectée pour prévenir une infection. Des égratignures plus profondes auront une guérison plus lente et pourront entraîner des cicatrices. Un examen de coloration de l’œil à la fluorescéine va faciliter le repérage des lésions à la cornée, la présence de petits objets ou de particules dans l’œil, ainsi que toute production anormale de larmes.

Cet examen va également aider votre médecin à déterminer si vos lentilles de contact irritent votre cornée.

Selon la Developmental Disabilities Health Alliance (DDHA), cet examen offre un degré de précision de l’ordre de 93 à 97 pour cent pour la détection des problèmes de cornée.

Test

Test

Votre ophtalmologiste (ophtalmologue ou oculiste) va se munir d’un petit compte-gouttes ou d’un papier buvard pour déposer de la teinture dans votre œil. Il ou elle va vous demander de cligner des yeux à plusieurs reprises pour permettre à la teinture de recouvrir complètement la surface de la cornée. Le clignement permet de répartir la teinture sur l’ensemble de la pellicule lacrymale, à savoir la surface humide du globule oculaire qui lubrifie et protège l’œil. La couche lacrymale se compose d’eau (humeur aqueuse), de lipides et de mucines.

Vous ressentirez éventuellement une légère sensation de picotement lors de l’application initiale de teinture. Au bout de quelques instants, la présence de teinture dans l’œil s’assimile à un liquide normal et cesse d’être gênante.

Le médecin va ensuite braquer une lumière bleue cobalt sur votre œil. La combinaison de cette lumière et de cette teinture a pour effet de faire ressortir en vert toutes anomalies ou abrasions affectant la cornée. À partir de là, votre ophtalmologue va être en mesure de localiser les problèmes éventuels et d’en évaluer la gravité.

Résultats

Si votre œil est sain et que la cornée n’est pas endommagée, la teinture va rester dans le film à la surface de l’œil, sans faire apparaître aucune zone en vert.

Résultats anormaux

Des résultats anormaux lors de cet examen peuvent être dus à une abrasion de la cornée, ou à la présence d’éraflures à la surface de l’œil. Causes éventuelles de ces abrasions :

  • une lésion à l’œil due à un ongle, un petit coup de brosse à cheveux ou mascara, ou encore à un autre objet ;
  • des poussières, cendres ou autres salissures projetées dans l’œil ;
  • une brûlure chimique ;
  • vous vous frottez les yeux trop vigoureusement ;
  • des lentilles de contact sales, trop anciennes ou inadaptées ;
  • une absence de protection des yeux lors d’une anesthésie générale (s’ils ne sont pas fermés, la cornée s’assèche) ;
  • la présence de corps étrangers, par exemple un sourcil ;
  • autres lésions ou traumatismes à l’œil.

Dans certains cas, les lésions peuvent être dues à une production anormale de larmes (ou à des yeux secs). Il s’agit d’une condition dans le cadre de laquelle la production de larmes ne suffit pas à nourrir et à protéger les yeux, ce qui entraîne une inflammation de la cornée. Votre examen peut également mettre en évidence le blocage d’un canal lacrymal.

Risques

Cet examen est sans risques. Cependant, la teinture à la fluorescéine peut continuer de tacher pendant quelques jours si elle touche la peau du pourtour de l’œil.

Préparation

En règle générale, cet examen ne nécessite aucune préparation. Si vous portez des lentilles de contact, il vous sera préalablement demandé de les enlever.

Suivi

Après cet examen, votre médecin va s’appuyer sur les résultats pour diagnostiquer tout problème affectant éventuellement vos yeux. Il ou elle va s’entretenir avec vous au sujet de la lésion repérée sur votre cornée et mettre en place tout traitement requis.

Options de traitement :

  • retrait de l’objet hétérogène de l’œil ;
  • administration de gouttes oculaires ou de pommade ;
  • port d’un pansement oculaire temporaire ou d’une lentille de contact pansement ;
  • éviter le port des lentilles de contact jusqu’à la guérison de la cornée ;
  • prise d’antalgiques.

Si la lésion n’a affecté que la surface de la cornée, elle devrait en principe guérir en deux ou trois jours. Si la lésion a pénétré la surface de l’œil, la guérison prendra plus de temps en fonction de la cause, de l’importance et de la nature de la blessure.

Autres articles à lire

Infestation par les poux du cuir chevelu: définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Grosseur au sein: définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Somnambulisme: définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Soins de la grossesse: définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Réparation de l’exstrophie vésicale: définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Comment contacter un médecin de garde sur ma région ?

Journal