bmcn.org
coronaropathie
Santé / Médecine / Paramédical

Facteurs de risque de la coronaropathie (CP): définition, cause, symptômes, traitement

Nous pouvons faire beaucoup de choses pour réduire notre risque individuel de développer une coronaropathie, mais certains facteurs de risque sont impossibles à éviter. Il est important de les connaître.

Sexe et âge

Il va de soi que lorsqu’une plaque se forme avec le temps, la CP devient de plus en plus probable au fur et à mesure que nous veillissons. Les femmes développent la CP lorsqu’elles ont en moyenne 55 ans. L’âge moyen pour les hommes est de 45 ans. La CP est le type de maladie du cœur le plus fréquent aux États-Unis, chez les hommes comme chez les femmes, bien que les hommes soient 50 pour cent plus susceptibles d’en mourir que les femmes.

Un certain degré de CP est presque inévitable, cette pathologie étant identifiable chez plus de 80 pour cent des adultes de plus de 80 ans. Avec l’âge, notre corps se transforme, et ces changements créent des conditions optimales pour le développement des maladies du cœur. Par exemple, avec le temps, une surface rugueuse se développe naturellement sur les parois vasculaires, initialement souples, et elle attire les dépôts de plaque.

Race/ethnicité

Les femmes et les hommes noirs aux États-Unis sont 30 pour cent plus susceptibles de mourir d’une maladie du cœur, y compris d’une coronaropathie, que les Blancs. Les Blancs ont un taux de mortalité lié aux maladies du cœur nettement plus élevé que les hommes et femmes non blancs d’origine hispanique.

Autres facteurs génétiques

Il se peut que la maladie cardiaque soit une pathologie présente dans votre famille, ou vous avez peut-être hérité d’un diabète de type 1 ou d’une autre maladie/d’un autre caractère qui augmente votre risque de développer la CP.

Facteurs que vous pouvez contrôler

Heureusement, de nombreux facteurs de risque de la CP sont également contrôlables. D’après l’American Heart Association, il existe six facteurs de risque majeurs sur lesquels vous pouvez agir.

Tabagisme

Même si vous ne présentez aucun facteur de risque, fumer augmente votre risque de développer une CP. Si vous présentez des facteurs de risque coexistants, votre risque de développer une CP augmente de manière exponentielle. Il est particulièrement dangereux de fumer si un ou plusieurs membres de votre famille ont eu une ou des maladies cardiaques différentes, ou si vous prenez la pilule.

Taux élevé de cholestérol

Un taux élevé de mauvais cholestérol (LDL) ou de bon cholestérol (HDL) signifie bien plus qu’un simple résultat de test dans un graphique médical. Ces facteurs peuvent être des signes indicateurs d’un risque grave de développer une CP. Si vous avez des difficultés pour comprendre clairement ce que sont le mauvais cholestérol et le bon cholestérol, une manière simple de retenir la différence est la méthode mnémotechnique que suggère le National Heart, Lung, and Blood Institute : quand vous entendez le L de LDL, pensez à lamentable ; quand vous entendez le H pensez à honorable et haut .

Votre taux de LDL doit être inférieur à 100 milligrammes de cholestérol par décilitre de sang (mg/dl). Votre taux de cholesterol HDL doit être d’au moins 40 mg/dl. Vous devez également surveiller vos triglycérides, un type d’acides gras qui circulent dans le sang. Votre taux de triglycérides doit rester inférieur à 150 mg/dl. La quantité de triglycérides est liée à la quantité de sucre absorbée. Vous pouvez réduire votre quantité de triglycérides en réduisant votre consommation de substances sucrées.

Hypertension artérielle (hypertension)

La pression artérielle est la mesure de la résistance des vaisseaux à la pression sous laquelle circule le sang à l’intérieur des artères. Avec le temps, l’hypertension artérielle peut rétrécir et durcir les parois des artères coronaires. Votre pression artérielle doit être stable et inférieure ou égale à 120/80 mm Hg.

Inactivité physique

L’exercice peut vous aider à réduire votre risque de développer une CP en diminuant la pression artérielle, en augmentant votre taux de cholestérol HDL et en renforçant votre cœur pour qu’il fonctionne plus efficacement. L’exercice vous aide également à maintenir un poids idéal et à réduire votre risque de contracter d’autres maladies (comme l’obésité et le diabète) qui pourraient provoquer une CP.

Surcharge pondérale ou obésité

Les termes surcharge pondérale et obésité sont des mots qui sont non seulement loin d’être flatteurs, mais qui traduisent également et surtout des diagnostics médicaux. Le fait d’être en surcharge pondérale ou obèse augmente le risque de développer une CP de manière spectaculaire. De plus, le surpoids va souvent de paire avec l’hypertension ou le diabète, et cela est directement lié à une mauvaise alimentation et à de mauvaises habitudes en matière d’activité physique.

Les termes surcharge pondérale et obésité sont généralement définis en termes d’indice de masse corporelle (IMC). Votre IMC, qui correspond à la mesure de votre poids par rapport à votre taille, doit être entre 18,5 et 24,9. Un IMC égal ou supérieur à 25, en particulier si vous êtes en surpoids au niveau du ventre, augmente le risque de développer une CP. Les femmes et les hommes doivent avoir un tour de taille maximum de 35 et 40 pouces (respectivement), soit 89 et 100 centimètres. Un simple coup d’œil dans le miroir en sortant de la douche devrait suffire pour déterminer si vous êtes trop charnu ou non, mais l’important est de connaître son IMC. Utilisez un outil de calcul d’IMC en ligne ou demandez à votre médecin de vous le calculer.

Diabète

Le diabète est une pathologie caractérisée par une quantité excessive de glucose dans le sang due à l’incapacité du corps à assimiler l’insuline correctement ou à en produire suffisamment. Le diabète de type 2 est souvent accompagné d’autres facteurs de risque pour la CP, principalement l’obésité. Votre taux de glycémie à jeûn doit être inférieur à 100 mg/dl et votre HbA1c, mesure moyenne du taux de glycémie sur une période de trois mois, doit être inférieur à 7 pour cent. Si l’un de ces taux est supérieur, vous êtes davantage exposé au risque de développer une CP.

Autres articles à lire

Cancer du pancréas: définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Délire: définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Examens pratiqués au cours de la grossesse : Échographie abdominale

Irene

Échographie de grossesse: définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Comment trouver la pharmacie de garde la plus proche ?

Journal

Solutions de traitement de la douleur chronique

Irene