bmcn.org
Sutures du cerveau séparées
Santé / Médecine / Paramédical

Sutures du cerveau séparées: définition, cause, symptômes, traitement

Les sutures du cerveau séparées sont de grands écarts dans le crâne d’un enfant qui ne sont pas ordinaires. La tête d’un petit enfant est composée de six plaques osseuses qui fusionnent au fur et à mesure que l’enfant grandit. Les bords des plaques sont connectés et forment ce que l’on appelle une suture.

Les sutures sont des tissus très forts et flexibles qui attachent les os du crâne les uns aux autres. Quand deux sutures sont attachées, elles forment une membrane qualifiée de  » point mou  » ou de fontanelle. Les sutures aident à protéger le cerveau de l’enfant tout en permettant sa croissance. Si des sutures se séparent, ceci peut causer une séparation évidente des plaques, avec un espace saillant ou encastré, qui est très visible sur la tête d’un nourrisson.

Consultez immédiatement un médecin si vous constatez une séparation des sutures du cerveau, car cela peut être un signe d’un trouble médical engageant le pronostic vital.

La séparation des sutures du cerveau peut avoir des causes variées. Une cause fréquente, qui n’est pas dangereuse, est l’accouchement. Les plaques d’un nouveau-né peuvent se chevaucher et former une arête. Cependant, cette arête disparaît au bout de quelques jours et la forme de la tête devient normale. D’autres causes sont plus graves et nécessitent une attention immédiate. Principales causes de la séparation des sutures :

Déficiences nutritionnelles

Certaines carences en vitamines et en minéraux peuvent causer une séparation des sutures. Si votre nourrisson est mal nourri, il ne recevra pas les nutriments nécessaires pour assurer la santé des tissus conjonctifs et des plaques osseuses. Par ailleurs, la déshydratation (manque de liquide) peut causer des fontanelles affaissées qui ressemblent à la séparation des sutures du cerveau.

Traumatisme

Un traumatisme tel qu’un abus non accidentel commis sur un enfant peut causer une séparation des sutures, ainsi qu’un  » point mou  » saillant. Un coup à la tête peut causer des saignements à l’intérieur du cerveau ou une accumulation de sang à la surface du cerveau, connue sous le nom d’hématome sous-dural. Un traumatisme crânien chez un nourrisson est une urgence médicale qui doit être traitée immédiatement.

Maladies et pathologies

Les maladies et autres pathologies qui causent une pression accrue dans le cerveau peuvent augmenter le risque de séparation des sutures chez un nourrisson. Liste partielle des maladies et autres pathologies associées à une pression intracrânienne accrue :

  • méningite
  • hydrocéphalie
  • tumeurs cérébrales
  • infections présentes à la naissance
  • syndrome de Down
  • malformation de Dandy-Walker

Contactez immédiatement votre médecin si vous constatez une séparation des plaques du cerveau ou un  » point mou  » saillant sur la tête de votre nourrisson. Si vous constatez un gonflement, une inflammation ou une perte de liquide de la zone des sutures, consultez un médecin immédiatement. De nombreuses causes de séparation des sutures engagent le pronostic vital, et un traitement rapide est important pour assurer un résultat favorable.

Il existe peu d’options de traitement à domicile pour aider un nourrisson ayant des sutures séparées car il s’agit d’un problème grave que seul un médecin peut traiter.

Solutions de traitement à domicile

Les  » points mous  » peuvent devenir saillants quand le nourrisson vomit, est couché sur son dos ou pleure. Une fois que votre enfant se sera calmé, qu’il sera assis en se tenant doit ou qu’il aura arrêté de vomir, le  » point mou  » devrait retourner dans sa position normale, en étant légèrement incurvé vers l’intérieur. Si le  » point mou  » continue à être saillant, consultez un médecin.

Tenez un journal détaillé des étapes de développement de votre enfant et de ses antécédents médicaux pour aider les professionnels de la santé à comprendre l’état de santé et les symptômes de votre enfant. Ceci sera important s’il est révélé que la cause sous-jacente du problème est chronique.

Votre prestataire de soins de santé évaluera probablement votre enfant en lui administrant un examen physique. Lors de cet examen, le médecin pourra examiner le crâne de votre enfant et le tâter pour rechercher des écarts possibles entre les plaques et déterminer la distance entre les sutures. Par ailleurs, le médecin pourra examiner les  » points mous  » et les veines sur la tête de votre enfant.

Les antécédents médicaux pourront être discutés pour évaluer les symptômes. Le médecin pourra vous poser des questions sur l’appétit de votre enfant, sur son niveau d’activité, sur la durée et la progression des symptômes, et sur d’autres facteurs en liaison avec le développement physique de votre enfant.

Votre médecin voudra peut-être examiner la structure osseuse et l’intérieur de la tête de votre nourrisson en réalisant plusieurs examens de diagnostic, notamment une tomodensitométrie, une IRM ou une échographie. Par ailleurs, des analyses de sang et une ponction lombaire seront peut-être nécessaires. Un examen oculaire pourra être effectué pour déterminer si votre enfant a des troubles de la vue.

La plupart des affections sous-jacentes causant la séparation des sutures sont très graves et engagent même le pronostic vital. Il est essentiel de contacter immédiatement un médecin pour assurer le succès du traitement.

Il n’existe pas de méthode garantie pour empêcher la séparation des sutures. Cependant, il y a certaines choses que vous pouvez faire pour réduire ce risque.

  • Veillez à faire vacciner votre enfant aux âges appropriés, notamment pour le protéger contre la méningite.
  • Évitez de mettre votre enfant en contact avec des personnes ayant ou ayant eu récemment la méningite.
  • Protégez votre enfant contre les risques de traumatisme accidentel de la tête en plaçant des coussins dans le berceau, en installant un siège approprié dans votre véhicule et en éliminant les objets instables de l’environnement de l’enfant.
  • Donnez à votre enfant les nutriments recommandés au quotidien et faites-le boire suffisamment, conformément aux indications de votre médecin.
  • Consultez immédiatement un médecin en cas de symptômes inhabituels afin d’éviter une séparation des sutures.

Autres articles à lire

Traitement médicamenteux de l’hypertension: définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Tomographie du cerveau par émission de positrons: définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Solutions de traitement de la douleur chronique

Irene

Délire: définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Hernie diaphragmatique: définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Acidocétose alcoolique: définition, cause, symptômes, traitement

Irene