bmcn.org
Risques pour la santé
Santé / Médecine / Paramédical

Risques pour la santé: définition, cause, symptômes, traitement

Chaque grossesse comporte des risques, mais avec de bon soins prénataux et un soutien adéquat, ces risques peuvent être minimisés. Cependant, certains facteurs comme l’âge et l’état de santé général peuvent augmenter les risques de complications pendant la grossesse.

Anomalies reproductrices

Des problèmes structurels dans l’utérus ou le col de l’utérus augmentent les risques de difficultés telles que fausses couches, position anormale du fœtus ou travail difficile. Ces problèmes peuvent accroître les risques d’accouchement par césarienne.

Âge

L’âge est l’un des facteurs courants de problèmes pendant la grossesse.

Jeunes femmes

Les femmes de moins de 20 ans courent un risque considérablement plus élevé de connaître des complications médicales sérieuses liées à la grossesse que les femmes de plus de 20 ans. Les mères adolescentes courent plus de risques d’accoucher d’un bébé prématuré ou ayant un faible poids à la naissance, de développer un placenta praevia, de souffrir d’hypertension liée à la grossesse et de contracter une toxémie. Voici certains facteurs de risque associés au jeune âge :

  • Pelvis non complètement développé. Le corps des jeunes femmes continue de grandir et de changer. Un pelvis non complètement développé peut causer des difficultés pour l’accouchement.
  • Carences nutritionnelles. Les jeunes femmes ont souvent de mauvaises habitudes alimentaires. Une carence nutritionnelle peut provoquer plus de tension sur le corps causant plus de complications pour la mère comme pour l’enfant.
  • Hypertension. L’hypertension peut déclencher un accouchement prématuré, qui peut conduire à la naissance d’un bébé prématuré et/ou ayant un faible poids et ayant besoin de soins spéciaux pour pouvoir survivre.

Femmes de plus de 35 ans

À mesure qu’une femme avance en âge, ses chances de concevoir commencent à décliner. Une femme plus âgée qui tombe enceinte a aussi moins de chances d’avoir une grossesse sans complications. Les problèmes suivants sont parmi les plus courants :

  • Maladies sous-jacentes. Les femmes plus âgées courent un risque accru de souffrir de problèmes, comme l’hypertension, le diabète ou des maladies cardiovasculaires, pouvant compliquer la grossesse. Lorsque ces maladies ne sont pas bien contrôlées, elles peuvent augmenter les risques de fausse couche, développement insuffisant du fœtus, et malformations congénitales.
  • Problèmes chromosomiques. Les femmes de plus de 35 ans courent un plus grand risque d’avoir un enfant souffrant d’une maladie congénitale due à des problèmes chromosomiques. Pour une femme de 35 ans, le risque d’avoir un bébé atteint d’une maladie génétique est de un sur 178 ; à 48 ans, le risque est de un sur huit. Le syndrome de Down (trisomie 21) est la plus courante des maladies congénitales liée aux chromosomes ; il entraîne différents degrés de retard mental et d’anomalies physiques. Le dépistage et les examens prénatals peuvent aider à établir la probabilité de complications chromosomiques.
  • Fausse couche. Une femme âgée de 35 à 39 ans court un risque deux fois plus élevé d’avoir une fausse couche qu’une femme âgée de 20 à 30 ans. Environ 35 pour cent des grossesses finissent en fausses couches chez les femmes âgées de 40 à 44 ans. Le risque monte à plus de 50 pour cent à partir de 45 ans.
  • Autres complications. Les femmes de plus de 35 ans courent un plus grand risque de connaître des complications associées à la grossesse qui ne sont pas directement liées à l’âge.

Obésité

Les femmes obèses (l’obésité correspondant à un indice de masse corporelle de 30 ou plus) courent un plus grand risque que les femmes pesant un poids normal d’avoir un bébé souffrant de certaines maladies congénitales, comme la spina bifida, les problèmes cardiaques, l’hydrocéphalie et la fente palatinale ou labiale. Les femmes obèses courent aussi un risque accru de souffrir de diabète gestationnel pendant la grossesse. Les femmes obèses courent aussi un risque accru de souffrir d’hypertension, ce qui peut conduire à la naissance d’un bébé plus petit que prévu ainsi qu’à une augmentation du risque d’éclampsie et de toxémie.

Sous-poids

Les femmes pesant moins de 45 kilos courent un risque accru d’accoucher prématurément et/ou d’un bébé d’un poids insuffisant.

Diabètes

Les diabétiques de type 1 et 2 peuvent connaître des complications pendant la grossesse. Un mauvais contrôle du diabète peut augmenter les risques de maladies congénitales chez l’enfant et causer des problèmes de santé pour la mère.

Certaines femmes qui n’ont pas eu de diabète avant la grossesse peuvent souffrir de symptômes du diabète pendant la grossesse. Il s’agit du diabète gestationnel – les femmes ayant du diabète gestationnel doivent demander à leur médecin des recommendations spécifiques pour contrôler de taux de sucre dans le sang. Des changements dans l’alimentation seront recommendés, ainsi que la surveillance du taux de glycémie.

Certaines femmes devront prendre de l’insuline pour contrôler leur taux de sucre dans le sang. Les femmes souffrant de diabète gestationnel courent un risque beaucoup plus important de souffrir du diabète après la grossesse, il leur est donc recommendé de se faire examiner après la grossesse.

Maladies sexuellement transmissibles (MST)

Toutes les femmes enceintes subissent un dépistage des MST (notamment chlamydia, gonhorrée, hépatite B, VIH et syphilis) lors de leur première visite prénatale. Une femme atteinte de MST a de fortes probabilités de transmettre la maladie à son enfant. En fonction de la maladie concernée, un bébé dont la mère souffre d’une MST court un risque accru de :

  • faible poids à la naissance
  • conjonctivite
  • pneumonie
  • sepsis néonatale
  • troubles neurologiques
  • cécité
  • surdité
  • hépatite aiguë
  • méningite
  • maladie chronique du foie
  • cirrhose

Grossesses multiples

Une femme ayant déjà eu cinq grossesses ou plus a une probabilité accrue d’avoir un accouchement anormalement rapide accompagné de saignements excessifs lors d’accouchements ultérieurs.

Grossesses à fœtus multiples

Des complications surviennent dans le cas de grossesses multiples parce que plusieurs fœtus grandissent dans l’utérus. En raison de l’espace limité et de la pression accrue exercée par plusieurs fœtus sur la mère, ces bébés ont de plus grandes chances de naître prématurément. Toutes les complications de la grossesse, notamment l’hypertension et le diabète, sont plus courantes dans les grossesses multiples.

Complications lors de grossesses précédentes

Les femmes ayant connu des complications lors de précédentes grossesses peuvent courir un plus grand risque de connaître les mêmes complications lors des futures grossesses.

Autres articles à lire

Sympathectomie thoracique endoscopique: définition, cause, symptômes, traitement

Irene

La pneumonie chez un sujet immunodéprimé: définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Réparation des anévrysmes cérébraux: définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Délire: définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Phlébographies : Observations: définition, cause, symptômes, traitement

Irene

La paralysie supranucléaire progressive: définition, cause, symptômes, traitement

Irene