bmcn.org
vésicule biliaire
Santé / Médecine / Paramédical

Ablation de la vésicule biliaire à  » ventre ouvert « : définition, cause, symptômes, traitement

L’ablation de la vésicule biliaire à ventre ouvert, ou cholécystectomie, est une opération qui apporte un soulagement permanent à un patient souffrant de calculs à la vésicule, et d’autres problèmes associés à la vésicule biliaire.

La vésicule biliaire est un petit organe situé près du foie. Elle stocke la bile, un liquide spécial produit par le foie. La vésicule biliaire libère la bile dans l’intestin grêle de façon à décomposer les graisses et aider à digérer les aliments.

Toutefois, la digestion est possible sans vésicule biliaire. La bile continuera à atteindre l’intestin grêle, simplement elle ne sera plus stockée dans la vésicule biliaire et l’ablation de celle-ci cause rarement des problèmes.

Selon la clinique Mayo, l’ablation par laparoscopie et le type le plus courant d’ablation de la vésicule biliaire. (Mayo) Toutefois, les opérations de la vésicule biliaire à ventre ouvert sont toujours utilisées chez divers patients, notamment ceux qui ont des cicatrices ou d’autres problèmes issus d’opérations précédentes.

Utilisation

Un chirurgien vous opérera de la vésicule biliaire si des calculs provoquent de la douleur et d’autres complications. Les calculs sont des dépôts de substances dures dans la bile qui se coincent à l’intérieur de la vésicule biliaire. Ils peuvent être aussi petits qu’un grain de sable ou aussi gros qu’une balle de golf. Cette affection, appelée lithiase biliaire, peut provoquer des douleurs brèves ou durables dans l’abdomen.

Les autres affections qui peuvent entraîner une ablation de la vésicule biliaire sont :

  • la dyskinésie biliaire : la vésicule biliaire ne se remplit pas ou ne se vide pas correctement en raison d’un défaut
  • les calculs du cholédoque : les calculs se déplacent dans le canal biliaire et peuvent provoquer un blocage, ce qui empêche à la vésicule de se vider
  • la cholécystite : l’inflammation de la vésicule biliaire
  • la pancréatite : l’inflammation du pancréas

L’ablation par laparoscopie est privilégiée par rapport à l’opération traditionnelle à ventre ouvert parce qu’elle est moins invasive et qu’il faut moins de temps pour récupérer. Toutefois, certaines complications peuvent entraîner le fait que l’opération à ventre ouvert représente une meilleure option.

Parfois, un chirurgien commence une laparoscopie, mais ne parvient pas à retirer la vésicule biliaire en toute sécurité. Dans ce cas, il ou elle terminera la procédure par une procédure à ventre ouvert.

Risques

L’ablation de la vésicule biliaire à ventre ouvert est considérée comme une opération sans danger et les complications sont rares. Toutefois, toute intervention chirurgicale comporte des risques. Avant la procédure, votre médecin effectuera un examen physique complet et se renseignera sur vos antécédents médicaux afin de minimiser ces risques.

Les risques de l’ablation de la vésicule biliaire à ventre ouvert incluent :

  • une réaction allergique à l’anesthésie ou à d’autres médicaments
  • des saignements
  • des caillots
  • une lésion des vaisseaux sanguins
  • des problèmes cardiaques (tels que l’accélération du rythme cardiaque)
  • une infection
  • une lésion du canal biliaire ou de l’intestin grêle
  • une inflammation du pancréas (pancréatite)

Préparation

Avant l’opération, vous allez subir plusieurs tests pour garantir que vous êtes suffisamment en bonne santé pour l’opération. Cela va inclure des analyses de sang, des tests par imagerie de votre vésicule biliaire, un examen physique complet et des antécédents médicaux complets.

Durant ces rendez-vous, signalez à votre médecin si vous prenez des médicaments quels qu’ils soient, y compris des médicaments sans ordonnance ou des suppléments nutritionnels. Certains médicaments peuvent interférer avec la procédure, et il est possible que vous deviez arrêter de les prendre avant l’opération. Dites également à votre médecin si vous êtes enceinte ou si vous pensez l’être. (Société américaine des chirurgiens spécialisés dans les troubles gastro-intestinaux et dans la chirurgie endoscopique – Society of American Gastrointestinal and Endoscopic Surgeons, SAGES)

Votre médecin vous donnera des instructions complètes sur la meilleure façon de vous préparer pour la chirurgie. Elles peuvent inclure :

  • prévoir quelqu’un qui vous reconduise chez vous en voiture et reste avec vous tout de suite après l’opération
  • boire une solution vendue sur ordonnance pour purger vos intestins
  • être à jeun (sans boire ni manger) pendant quatre heures ou plus avant l’opération
  • se préparer en vue d’une hospitalisation en cas de complications
  • prendre une douche en utilisant un savon antibactérien spécial

Interventions

Avant la procédure, vous devrez vous changer et revêtir une chemise d’hôpital, et on vous fera une perfusion intraveineuse pour vous donner des médicaments et des liquides directement dans le sang. Vous recevrez également une anesthésie générale, par conséquent vous serez complètement endormi avant que l’opération ne commence.

Votre chirurgien accédera à votre vésicule biliaire par le biais d’une incision de 15 cm sur le côté droit de l’abdomen juste en dessous des côtes. La peau, les muscles et d’autres tissus sont écartés afin d’exposer votre vésicule biliaire. Votre chirurgien retire ensuite votre vésicule biliaire et referme la plaie avec des sutures (points) et des bandages.

Après l’opération, on vous ramènera dans votre chambre. On continuera de surveiller vos signes vitaux jusqu’à votre sortie d’hôpital.

Suivi

Il est possible que vous ayez une légère diarrhée après l’opération de la vésicule biliaire. Toutefois, ceci est rare.

En général, vous passerez maximum trois jours à l’hôpital pour commencer le processus de récupération postopératoire. Un rétablissement complet suite à une opération de la vésicule biliaire prend entre quatre et six semaines environ.

On vous encouragera à marcher dès que vous vous sentirez mieux. Votre médecin vous dira quand vous serez prêt à reprendre vos activités normales.

Pendant votre rétablissement, vous devrez prendre soin de votre incision chirurgicale. Ceci inclut son lavage de façon appropriée. La plupart des gens sont en mesure de prendre une douche le lendemain de l’opération. Votre médecin vous fournira d’autres instructions et retirera les points lors d’un rendez-vous de suivi.

Autres articles à lire

Réparation de l’exstrophie vésicale: définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Syndrome du sevrage alcoolique: définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Cardiomyopathie ischémique (CI): définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Thalassémie: définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Ce qu’il faut savoir à propos de l’hémoglobinurie paroxystique nocturne

Irene

Supprimer les complexes avec la chirurgie esthétique

Journal