bmcn.org
Tomodensitométrie
Santé / Médecine / Paramédical

Tomodensitométrie (TDM) de la colonne vertébrale cervicale

La tomodensitométrie (ou tomographie axiale calculée par ordinateur) de la colonne vertébrale cervicale est une technique d’imagerie médicale qui combine un équipement radiographique spécial avec un traitement informatique pour créer un modèle visuel de la colonne vertébrale cervicale. La colonne vertébrale cervicale est la section de la colonne vertébrale située au niveau du cou.

Votre médecin prescrira cet examen si vous avez été récemment victime d’un accident ou si vous souffrez de douleurs au cou. L’examen permettra de diagnostiquer avec plus de précision des lésions potentielles dans cette région de la colonne vertébrale.

Cet examen est également appelé tomodensitométrie du cou.

Utilisation

La raison la plus courante d’une tomodensitométrie de la colonne vertébrale est la recherche de lésions après un accident. Cependant, votre médecin pourra aussi prescrire cet examen pour examiner :

  • des disques herniés (cause la plus courante des maux de dos)
  • une anomalie congénitale de la colonne vertébrale chez l’enfant
  • des tumeurs apparues dans la colonne vertébrale ou à un autre endroit du corps
  • des os fracturés

L’examen pourra également fournir des informations importantes si vous souffez de certaines maladies osseuses comme l’arthrite ou l’ostéoporose, en mesurant la densité osseuse. Cela aidera votre médecin à évaluer la gravité de votre état et à identifier les régions affaiblies qui devront être protégées des fractures.

Si votre médecin pratique une biopsie (ablation de tissus) ou procède au retrait de liquides d’une région infectée dans votre colonne vertébrale cervicale, la tomodensitométrie pourra lui servir de guide pendant l’intervention.

La tomodensitométrie peut être combinée avec d’autres examens, comme une IRM ou une radiographie.

Processus

Processus

Un émetteur de rayons X dirige une petite quantité de rayons X vers votre corps. Les os et les tissus mous absorbent les radiations différemment, ils apparaissent donc dans des couleurs différentes sur l’image radiographique. Les os apparaissent en blanc, les tissus et organes mous en gris. Les régions de couleur noire sur l’imagerie radiographique correspondent à de l’air.

Le scanner tomodensitométrique a un fonctionnement similaire, mais au lieu de prendre un image plate, il offre une image composée de nombreux rayons X pris en spirale. Cette méthode offre des images plus détaillées et plus précises.

Une fois que vous serez dans le scanner, un balayage de faisceaux de rayons X décrira un mouvement circulaire autour de votre thorax et de votre cou, pendant que des détecteurs de rayons X mesureront les radiations absorbées par votre corps.

Un ordinateur traitera ces informations pour en faire des images séparées ou tranches . Elles seront ensuite combinées pour créer un modèle en 3D de votre colonne vertébrale cervicale.

Interventions

Bien qu’elle puisse sembler complexe, la tomodensitométrie ne prend que 10 à 20 minutes.

Dans certains cas, il vous sera injecté un colorant. Celui-ci aidera le médecin à observer certaines régions de votre corps. Si l’examen nécessite une injection de colorant, il vous sera administré par intraveineuse ou par une injection pratiquée près de la moelle épinière. Une infirmière ou un médecin injectera le colorant avant le début de l’examen.

Lorsque vous serez prêt, vous vous allongerez – généralement sur le dos – sur une table d’examen qui coulissera à l’intérieur d’un tunnel, au centre du scanner. Ensuite, la table se déplacera lentement à l’intérieur du scanner pendant que les faisceaux de rayons X enregistreront les images.

Le moindre mouvement de votre part à l’intérieur du scanner risque d’affecter les images. Vous devrez rester immobile pendant l’examen afin que les images soient aussi nettes que possible. On utilise parfois un coussin et des sangles pour maintenir le patient en place.

Si vous savez qu’il vous sera difficile de rester immobile ou si vous êtes claustrophobe, vous devriez peut-être demander à votre médecin de vous donner un sédatif. Cependant, ce ne sera généralement pas nécessaire parce que l’examen est court.

Bien que le scanner lui-même soit indolore, vous ressentirez peut-être des sensations bizarres – chaleur dans votre corps ou goût métallique dans la bouche – immédiatement après l’injection du colorant. Elles devraient s’estomper au bout de quelques instants.

Préparation

Si votre examen comporte l’injection d’un colorant, quelques préparatifs seront nécessaires. N’oubliez pas d’avertir votre médecin si vous avez des allergies ou si vous êtes diabétique. Dans de rares cas, des patients sont allergiques au colorant. Le liquide de contraste risque également de déclencher une réaction indésirable si vous prenez certains médicaments contre le diabète.

Vous ne devrez pas manger ou boire pendant quatre à six heures avant l’examen s’il comporte l’injection d’un colorant.

Il est généralement recommandé d’éviter la tomodensitométrie pendant la grossesse, sauf si ses avantages l’emportent sur les risques. Si vous êtes enceinte, vous aurez besion de l’accord de votre médecin pour subir cet examen.

Vous devrez retirer tous objets métalliques – bijoux, piercings ou lunettes – et tout appareil auditif ou tout appareil dentaire amovible. Ces objets risqueraient d’endommager le scanner.

Certaines machines ont une limite de poids ; par conséquent, avertissez votre médecin si vous pesez plus de 130 kilos.

Risques

Comme toute intervention impliquant l’exposition à des radiations, il existe un très léger risque de développer un cancer à la suite d’une tomodensitométrie. Cependant, l’exposition lors d’un seul scanner est très faible.

Vous devriez évoquer toutes inquiétudes avec votre médecin, en particulier si vous êtes enceinte. Globalement, les avantages que comporte le diagnostic d’une lésion sérieuse de la colonne vertébrale l’emportent sur les risques liés à l’irradiation.

La majorité des patients réagissent bien au colorant. Pour ceux qui sont allergiques à l’iode, communément utilisée dans le colorant, des effets secondaires tels que des nausées, des vomissements ou de l’urticaire peuvent se manifester. Il est rare qu’il provoque des réactions plus sérieuses.

Suivi

Après l’examen, vous pourrez remettre vos vêtements et reprendre vos activités quotidiennes sans attendre. Si un liquide de contraste a été utilisé pour l’examen, il pourra être utile de boire beaucoup d’eau. Cela permettra d’évacuer les produits chimiques de votre organisme.

Les résultats de votre tomodensimétrie seront disponibles dans les 48 heures. Votre médecin examinera les images obtenues et décidera des étapes suivantes. En fonction des résultats, il ou elle peut prescrire des examens d’imagerie médicale supplémentaires, des analyses de sang ou d’autres mesures de diagnostic pour établir un diagnostic précis.

Autres articles à lire

Soins de la grossesse: définition, cause, symptômes, traitement

Irene

La pneumonie chez un sujet immunodéprimé: définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Votre bébé et les lymphangiomes kystiques: définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Numération des lymphocytes T: définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Ventilation spontanée en pression positive continue (VSPPC): définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Dysplasie broncho-pulmonaire: définition, cause, symptômes, traitement

Irene