bmcn.org
Soins de la grossesse
Santé / Médecine / Paramédical

Soins de la grossesse: définition, cause, symptômes, traitement

Les soins de la grossesse concernent la santé prénatale (avant la naissance) et postnatale (après la naissance) des femmes enceintes. Ils supposent des formations et traitements destinés à assurer des processus préalables à la grossesse, lors de la grossesse et d’accouchement sains pour la mère et l’enfant.

Soins médicaux

Soins médicaux

Les soins prénataux contribuent à réduire les risques lors de la grossesse et à améliorer les chances d’accouchement sûr et sain pour la mère comme pour l’enfant. Des visites prénatales régulières peuvent aider votre médecin à surveiller votre grossesse et à identifier de possibles complications ou problèmes avant qu’ils ne deviennent graves.

Selon le ministère américain de la santé et des services aux personnes (U.S. Department of Health and Human Services, HHS), les enfants dont la mère a manqué de soins prénataux courent un risque trois fois plus élevé que les autres de présenter une insuffisance de poids à la naissance. Le taux de décès des nouveaux nés présentant une insuffisance de poids à la naissance est cinq fois supérieur à ceux dont la mère a reçu des soins prénataux.

Dans l’idéal, les soins prénataux commencent au moins trois mois avant que vous ne commeciez à essayer de concevoir. Au cours de cette période, vous devez adopter les habitudes de santé suivantes :

  • arrêter de fumer et de consommer de l’alcool ;
  • prendre des compléments d’acide folique (400 à 800 microgrammes) ;
  • parler à votre médecin de votre état de santé et des complémenents alimentaires, ainsi que des médicaments en vente libre ou sur ordonnance que vous prenez ;
  • en évitant, à votre domicile ou sur votre lieu de travail tout contact avec des substances et produits chimiques toxiques susceptibles d’être préjudiciables.

Grossesse

Grossesse

Lorsque vous êtes enceinte, vous devez programmer des visites périodiques chez votre médecin, votre gynécologue-obstétricien ou une sage-femme, à chacune des phases de votre grossesse.

Un programme de visite peut requérir la consultation de votre médecin :

  • tous les mois au cours des six premiers mois de votre grossesse ;
  • tous les quinze jours au cours des septième et huitième mois de grossesse ;
  • chaque semaine au cours du neuvième mois de grossesse.

Au cours de ces visites, votre médecin s’assurera de votre santé et de celle de votre bébé.

Les visites pourront inclure :

  • des tests, de dépistage et autres, de routine (par exemple, des analyse de sang destinées à prévenir une anémie, à déterminer si vous êtes porteuse du VIH ou à identifier votre groupe sanguin) ;
  • la surveillance de votre tension ;
  • la mesure de votre gain de poids ;
  • la surveillance de la croissance et du rythme cardiaque du bébé ;
  • un régime et des exercices spéciaux ;

Lors des visites ultérieures, il est possible qu’il soit également nécessaire de vérifier la position du bébé et de relever les changements de votre corps alors que vous vous préparez à accoucher.

Vôtre médecin peut également proposer des cours spécifiques aux diverses phases de votre grossesse.

Il peut s’agir :

  • de vous expliquer ce à quoi il faut vous attendre lorsque vous êtes enceinte ;
  • de vous préparer à l’accouchement ;
  • de vous enseigner les soins de base à dispenser à votre enfant.

Lorsque votre grossesse est considérée comme présentant un risque élevé, du fait de votre âge ou de votre état de santé, il est possible que vous deviez effectuer des visites plus fréquentes et que vous ayez besoin de soins particuliers. Il est possible que vous deviez également consulter un médecin spécialiste des grossesses à haut risque.

Suivi

Même si l’essentiel des soins de la grossesse est centré sur les neuf mois de la grossesse, les soins postnataux sont également importants. La période postnatale dure de six à huit semaines à compter de la naissance.

Au cours de cette période, la mère passe par de nombreux changements physiques et émotionnels tout en apprenant à prendre soin de son nouveau né. Les soins postnataux impliquent notamment un repos, une nutrition et des soins vaginaux adéquats.

Repos suffisant | repos

L’université de Stanford considère que le repos est essentiel pour que les jeunes mères puissent se rétablir pleinement. Pour éviter une fatigue excessive, une jeune mère :

  • s’attachera à dormir en même temps que son bébé ;
  • placera le berceau de l’enfant à proximité de son lit, afin de rendre plus facile les séances d’allaitement nocturnes ;
  • permettra à une autre personne de nourrir le bébé au biberon pendant que vous dormez.

Nourriture adéquate | nutrition

En raison des changements que connaît votre corps lors de la grossesse et de l’accouchement, une nutrition adéquate lors de la période postnatale est essentielle. Le poids que vous avez gagné lors de la grossesse vous apporte une partie des ressources nécessaires à l’allaitement maternel. Vous devrez néanmoins continuer à consommer une alimentation saine après l’accouchement.

Les spécialistes recommandent que les mères allaitantes se nourrissent lorsqu’elles ont faim. Faîtes un effort particulier pour manger lorsque vous avez effectivement faim, par lorsque vous êtes simplement occupée ou fatiguée.

Essayez :

  • d’éviter les encas riches en corps gras ;
  • de consommer surtout des aliments à faible teneur en corps gras, et veillant à équilibrer des protéines, hydrates de carbone, fruits et légumes ;
  • de boire beaucoup de liquide.

Soins vaginaux | Soins vaginaux

Les jeunes mères doivent faire des soins vaginaux une part essentielle de leurs soins post-nataux. Vous pouvez souffrir :

  • de douleurs vaginales en cas de déchirure lors de l’accouchement ;
  • de problèmes urinaires (douleurs ou besoin d’uriner fréquemment) ;
  • d’écoulements, comportant parfois de petits caillots sanguins ;
  • de contractions durant les premiers jours suivant l’accouchement.

Mettez en place avec votre médecin un calendrier de visites sur une période de six semaines suivant l’accouchement, pour vous entretenir des symptômes et bénéficier d’un traitement adapté. Vous devez vous abstenir de rapports sexuels durant quatre à six semaines après l’accouchement, afin que votre vagin ait le temps de guérir.

Autres articles à lire

La pneumonie chez un sujet immunodéprimé: définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Prothèse totale de hanche: définition, cause, symptômes, traitement

Irene

La mycose de la peau glabre (herpès circiné): définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Tumeur des cellules des îlots pancréatiques: définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Canal carpien: définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Comment contacter un médecin de garde sur ma région ?

Journal