bmcn.org
Assurance / Mutuelle Avocat / Loi / Législation

Quel est le meilleur contrat d’assurance de prêt pour un fumeur ?

Vous avez cliqué sur cet article, je vais donc vous épargner les éternelles mises en garde concernant les méfaits causés par la consommation de tabac, que ce soit sur votre santé ou sur votre portefeuille. Toutefois, il y a une conséquence au tabagisme largement méconnue de ses consommateurs : une conséquence sur les possibilités d’emprunt. Car oui, lorsque vous souhaitez emprunter, notamment pour acheter un bien immobilier, il vous faut déclarer votre tabagisme. Quelles sont les conséquences sur votre potentiel emprunt ? Comment s’assurer lorsque l’on est fumeur ? Est-il préférable de souscrire un contrat bancaire, ou un contrat délégué ? Beaucoup de questions auxquelles je vous propose de répondre.

Risque aggravés pour les fumeurs

Vous avez un projet, vous souhaitez financer l’achat d’un bien immobilier, pas le choix, il vous faudra souscrire à une assurance de prêt. C’est compréhensif, l’organisme prêteur souhaite se couvrir face aux risques pouvant résulter de l’emprunteur, par exemple les risques liés au décès, à l’invalidité, ou encore à l’incapacité de travail…

Pour mesurer ces risques, votre assureur va user d’un questionnaire de santé. Ce document soumet le futur assuré à une batterie de questions à propos de tous les points relatifs à sa santé et à ses habitudes quotidiennes. Ainsi, et c’est assez évident, l’âge de l’assuré, ses antécédents de santé, mais aussi ses habitudes jugées à risque, par exemple fumer, son paramètres permettant d’ajuster le coût de l’assurance.

C’est une affaire de statistiques : Le tabagisme augmente les risques de développement d’une maladies de type cardio-vasculaires, cancer, et surtout le risque de décès anticipé. Malheureusement, différentes études indiquent que la consommation de tabac, qu’elle soit quotidienne ou occasionnelle, impacte négativement la santé des consommateurs.

Fumer fait donc courir, statistiquement, plus de risques pour la santé. Le fumeur se verra donc proposer une assurance plus onéreuse qu’un autre emprunteur non-fumeur du même âge.

On estime que l’usage de tabac augmente le prix de l’assurance emprunteur d’une somme allant de 40% à 80% ! Toutefois, sachez que la législation vous permet de choisir librement votre assurance lorsque vous contractez un prêt. C’est une information importante, d’autant plus que les grilles tarifaires sont extrêmement variables d’un assureur à un autre. Ainsi, si vous choisissez de vous assurer via la banque prêteuse, vous souscrivez au contrat groupe. En revanche, si vous choisissez une assurance alternative, il s’agit d’un contrat délégué.

Êtes-vous fumeur ?

La question est un peu étrange, mais du point de vue d’un assureur, la réponse se base sur des critères bien précis. Vous êtes considéré comme étant non-fumeur si vous n’avez pas fumé pendant les 24 derniers mois. Si vous avez fumé durant les deux dernières années, que ce soit :

  • Cigarette
  • Cigare
  • Pipe
  • Vapoteuse
  • Cannabis

Si vous avez fumé durant les deux dernières années, une assurance vous déclare fumeur, et cela peu importe votre cadence de consommation. Pour un assureur, en général, on ne fait pas de distinction entre un fumeur occasionnel et un fumeur vraiment accro au tabac.

Vous pourriez être tenté de vous arranger avec la vérité. Mais gardez en tête l’article L.113-2 du code des assurances : dire la vérité dans vos déclarations est une obligation légale. Mentir vous expose donc à la nullité de votre contrat, ce qui peut entraîner votre banque à vous réclamer le paiement du capital dû.

Quel type de contrat choisir ?

Vous l’aurez compris, un contrat d’assurance emprunteur coûte en moyenne deux fois plus cher lorsque l’on est fumeur. En général, les contrats proposés par les banques sont assez onéreux et couvrent mal les risques médicaux, en plus d’exclure des garanties.

Les contrats délégués, des assureurs externes, sont en revanche plus compétitifs puisqu’ils s’adaptent à toutes les situations. Plus intéressant encore, la prime s’ajuste à chaque échéance, puisque celle-ci est calculée sur le capital restant à rembourser et non sur le montant total de l’emprunt.

En cherchant bien, il est possible de trouver des contrats délégués ne faisant aucune distinction entre fumeur et non-fumeur, mais ils restent rares.

Enfin, sachez qu’une banque ne peut pas vous refuser de souscrire à une assurance alternative, à condition que celle-ci respecte l’équivalence aux niveaux des garanties. Pour vous assurez que c’est le cas, n’hésitez pas à faire appel à un courtier en assurance qui saura vous renseigner et vous permettre de faire le meilleur choix.

Autres articles à lire

Comment récupérer sa maison qui est squattée ?

administrateur

Pourquoi peut-il etre interessant de souscrire a une assurance pour les animaux ?

administrateur

Licenciement pour inaptitude : quelles indemnités ?

administrateur