bmcn.org
Assurance / Mutuelle

Pourquoi assurer son animal de compagnie ?

Un animal domestique peut vivre, en fonction de son espèce, jusqu’à une vingtaine d’années. Et quand bien même il sera en bonne santé la plupart du temps, l’entretenir, le nourrir, lui assurer un suivi vétérinaire régulier et de qualité va peser un poids non négligeable dans le budget de la famille.

Voici pourquoi vous pouvez être amené à réfléchir à l’opportunité de souscrire pour lui un contrat d’assurance. Si vous hésitez encore, voici quelques précisions qui vous permettront, nous l’espérons, d’affiner votre réflexion puis de prendre votre décision.

Quels animaux assurer ?

Quasiment tous les animaux peuvent être assurés. Les chats et les chiens, bien évidemment, mais aussi la plupart de ceux que l’on appelle les Nouveaux Animaux de Compagnie. En l’occurrence les cobayes, les furets, les lapins, les chinchillas et les perroquets.

Qu’est-ce qui va être pris en compte pour calculer le montant du contrat ?

Tout d’abord, l’espèce, la race et l’âge de votre animal. Ces trois données sont capitales.
Sachez qu’en règle générale, plus l’animal est vieux, plus il va vous coûter cher à assurer. Selon toute logique puisqu’en vieillissant, il devient plus sensible aux affections.
Sa race peut aussi générer des frais supplémentaires. En effet, certaines d’entre elles présentent, du fait des principes de consanguinité souvent appliqués au niveau des élevages, des fragilités que les assureurs vont prendre en compte. Le Bouledogue Français présente par exemple fréquemment des problèmes au niveau de la colonne vertébrale ainsi que de sa respiration.

Quelle compagnie d’assurance choisir ?

C’est à n’en pas douter LA grande question et nous vous recommandons pour pouvoir y répondre du mieux possible de consulter un comparateur assurance animaux. En effet, celui-ci saura vous orienter au mieux en vous proposant l’assurance la plus adaptée à votre animal spécifiquement.

De nombreuses options pour diverses formules

Le principe est un peu le même que pour nous, les humains, quand nous souscrivons à une complémentaire santé. Il est possible entre différentes formules garantissant chacune un taux de remboursement différent. Celui-ci peut aller de 60 % à 100 % de vos frais vétérinaires.

La plupart des assureurs couvrent tout ce qui touche aux accidents, à la maladie, y compris la chirurgie et l’hospitalisation si besoin. Il est possible par ailleurs de compléter son contrat de façon à y faire entrer la prise en charge de la vaccination, de la nourriture thérapeutique, de la stérilisation, des traitements antiparasitaires, voire même de son incinération le moment venu. Peuvent même être proposés des services d’assistance en cas de perte de votre animal.

Tout ceci se répercute évidemment sur les prix des contrats. Sachez qu’il existe en gros trois types de formules différents : économique, médiane ou complète, leur nom respectif disant bien ce qu’il veut dire. À vous alors de faire votre choix en fonction et de la santé de votre animal, et de la somme que votre budget familial vous permet de destiner à ce poste de dépense.

Vous pourrez alors profiter au mieux des longues années qu’il vous reste à vivre à ses côtés en toute sérénité.

Autres articles à lire

Pourquoi peut-il etre interessant de souscrire a une assurance pour les animaux ?

administrateur

Quel est le meilleur contrat d’assurance de prêt pour un fumeur ?

Anthony