bmcn.org
Animaux info

Le tigre du Bengale : comment participer à sa protection ?

Le « Panthera tigris tigris », plus connu sous le nom de tigre du Bengale, est une sous-espèce de tigre. Il réside principalement dans les régions de l’Inde, du Bangladesh, du Népal, du Bhoutan, du Tibet et de Birmanie. Il s’agit en effet de la sous-espèce de tigre vivant à l’Inde et qui a fait l’objet de plusieurs études. Mais, il représente aujourd’hui l’un des animaux les plus menacés et en voie de disparition.

La spécificité de cette espèce est qu’elle a une mutation génétique très remarquable. Grâce à cette mutation, la teinte orange de leur robe devient leucistique. En d’autres termes, à la fin de leur mutation, les tigres du Bengale exposent une absence de pigmentation qui donne naissance à un tigre totalement blanc. Pourquoi cette espèce de tigre est-elle en voie de disparition ? Quelles sont les solutions possibles pour participer à leur protection ? On vous en parle dans cet article.

Que retenir concrètement sur le titre du Bengale ?

Si la plupart des tigres du Bengale vivent en Inde, il existe beaucoup de liens entre eux. Toutefois, la division et la destruction très avancée de leur habitat les empêchent d’être connectés. De ce fait, on dénombre plusieurs sous-populations de tigres entièrement isolées à travers le monde.

En ce qui concerne les caractéristiques des tigres du Bengale, retenez qu’ils sont de grands beaux félins. Ils peuvent peser entre 115 et 320 kg et leur longueur peut avoisiner 3,2 m. Pour délimiter leur territoire, ils utilisent leur odeur.

Il faut noter que certains tigres du Bengale sont si pâles de sorte que leurs rayures sont plus ou moins invisibles. Retenez cependant que les différents tigres du Bengale blancs que vous pouvez rencontrer où découvrir ne sont en aucun cas des albinos.

Par ailleurs, le tigre Bengale étant un carnivore, il se nourrit particulièrement des animaux qu’il chasse comme : les sangliers, blaireaux, les buffles, les chèvres chevreuils, etc. Compte tenu de l’instinct de prédateur du tigre, les stars de la mode adorent mettre des t-shirts, des bagues et autres accessoires Têtes de tigre pour afficher fièrement leur style. Si cette mode vous intéresse, cliquez ici pour acquérir les articles et accessoires affichant le tigre du Bengale. Livrés à d’excellents prix, ils vous seront très utiles pour exhiber votre instinct de prédateur infatigable à l’instar du tigre.

Combien de tigres du Bengale reste-t-il dans le monde ?

Sur la base d’une méthodologie scientifique, un dénombrement des tigres du Bengale a été réalisé avec beaucoup plus de véracité. En effet, ce recensement a servi à évaluer le nombre de tigres du Bengale qui vit encore à travers le monde. Ainsi, ce décompte a révélé qu’il existe actuellement près de 1706 tigres du Bengale. Précisons que les quantités les plus denses se trouvent particulièrement dans les régions :

  • D’Uttarakhand ;
  • Tamil Nadu ;
  • Maharashtra ;

Par ailleurs, les gouvernants des pays où résident des sous-espèces de tigres ont mis en place le Global Tiger Recovery Program. Il s’agit en effet d’un programme qui œuvre pour le rétablissement de toutes les sous-espèces de tigres et plus spécialement le tigre du Bengale. La République du Bangladesh, le Royaume du Bhoutan, la République de Chine, la Malaisie, la Fédération de Russie sont des exemples parmi tant d’autres.

Les différentes investigations réalisées par les pays membres de ce programme estiment le nombre global de tigres du Bengale à moins de 2500 tigres. Par ailleurs, des études révèlent que la population mondiale du tigre du Bengale ne cesse de baisser au jour le jour. De ce fait, le tigre du Bengale est en menace d’extinction ou de disparition.

Pourquoi le tigre du Bengale est-il en voie de disparition ?

Les circonstances qui expliquent le dépeuplement du tigre du Bengale sont assez complexes. Mais, les plus grandes causes de la disparition du tigre sont d’ordre économique, social et politique.

Destruction, dispersion et dévastation de l’habitat

La dégradation ou la destruction de l’environnement naturel est l’une des raisons fondamentales qui participent à la disparition progressive des tigres du Bengale. Il faut également souligner que la dégradation, la dissolution et la perte subséquente de l’habitat sont principalement liées à l’homme. En effet, l’espèce humaine dévaste des forêts et des pâturages afin d’accroitre la production agricole pour des raisons démographiques. De plus, l’exploitation des ressources forestières se fait de façon illégale, ce qui impacte négativement l’habitat des tigres du Bengale. En une dizaine d’années seulement, les zones habitées par les tigres du Bengale ont été réduites jusqu’à 41 %. De ce fait, si des efforts de sauvegarde de l’espèce ne s’améliorent pas pendant les 20 ou 30 prochaines années, on assistera à une diminution plus importante.

Le braconnage et le commerce illégal

Bien que le braconnage et le commerce illégal de tigres soient fortement réprimandés, leurs auteurs ne cessent de croitre. Il s’agit de l’une des menaces les plus directes des tigres du Bengale. Ainsi, certaines régions habitables par l’espèce ont été détruites par la pratique de la chasse illégale. Si ce phénomène continue aujourd’hui, c’est justement parce que les persécutions contre les auteurs n’ont pas été faites comme il se doit. En outre, les programmes de conservation du tigre n’ont pas mis un accent particulier sur la punition de tels actes.

Les communautés locales

De manière générale, les populations qui vivent à proximité ou dans les régions habitables des tigres appartiennent souvent à des classes sociales basses. Ils ne disposent d’aucune autre ressource économique outre que l’agriculture et l’élevage. Il faut noter que les programmes de sauvegardes du tigre ne prennent pas en compte ces personnes, dont leur seule et unique ressource est la forêt.

Dès que les tigres attaquent et déciment leur bétail, ils perdent des capitaux que les gouvernants ne leur remboursent pas. De ce fait, ils n’admettent pas que les tigres se promènent autour de leurs animaux et de leur communauté. Ils mettent donc en place des stratégies et solutions visant à exterminer ces tigres. Ils peuvent alors les empoisonner, les pourchasser et les traquer. C’est d’ailleurs pour cette raison que les programmes de conservation à venir doivent prendre en compte ces communautés locales afin de garantir leur bien-être et de préserver la vie des tigres. Ainsi, les conflits entre humains et tigres seront considérablement réduits.

Puisque les braconniers tuent les animaux sauvages dont se nourrissent la plupart des grands carnivores, le tigre est parfois obligé de s’en prendre au bétail pour s’alimenter. D’où l’importance de l’application des mesures de lutte contre le braconnage. Si les gouvernants peuvent également penser à délocaliser les communautés proches des habitats des tigres vers d’autres territoires, ce serait salutaire. En parlant de gestes humanitaires, comment peut-on alors participer à la sauvegarde et la protection de cette espèce en voie de disparition ?

Les différentes solutions pour prévenir la disparition du Tigre du Bengale

Comme vous connaissez déjà les raisons pour lesquelles le tigre du Bengale est en voie de disparition, il serait important que vous maitrisiez aussi les alternatives qui peuvent participer à leur protection.

Tout d’abord, retenez qu’il n’existe pas une solution unique qui favorisera la survie du tigre du Bengale. Il s’agit en effet de conjuguer un ensemble d’actions pour atteindre cet idéal. Précisons que ces actes doivent viser la conservation de la nature. Avec le temps, ils pourront créer un impact positif sur la vie et la multiplication du tigre du Bengale.

Toutefois, où que vous soyez, vous pouvez participer à une prise de conscience générale de vos amis, collaborateurs et des décideurs. En outre, vous pouvez également faire un tour dans la Tanière du tigre, une boutique en ligne, pour vous approvisionner en tenues et en gadgets à l’effigie du tigre du Bengale. Ce sera un moyen efficace et économique pour communiquer autrement lors vos séances de sensibilisation et vos soirées caritatives. Vous pourrez alors aider les autres à comprendre l’urgence d’agir en faveur des tigres du Bengale.

Dans la mesure du possible, choisissez les vêtements et accessoires à tête de tigre pour toutes vos sorties. En plus, vous permettre d’être à la page, ce style vestimentaire vous aidera à afficher votre passion pour la préservation des tigres du Bengale et à poursuivre vos actions, quel que soit le lieu où vous vous trouvez. Il existe plusieurs façons d’agir en faveur de l’écosystème et chacun doit pouvoir être fier d’apporter sa pierre à l’édifice pour la sauvegarde de l’espèce. Mais, qu’en est-il des solutions envisagées par les programmes de lutte initiés par les gouvernements où vivent les populations de tigre du Bengale ?

Les approches de solution préconisées par les programmes de protection des tigres du Bengale

Selon le Global Tiger Recovery Program, les gouvernements doivent :

  • Administrer, protéger et améliorer de façon efficace les habitats des tigres du Bengale ;
  • Finir avec le braconnage, mettre fin à la contrebande et au commerce illégal de l’espèce et de leurs différentes parties ;
  • Collaborer dans la gestion et la supervision des frontières ;
  • Participer à l’éducation et la protection des communautés locales qui vivent à proximité des habitats des tigres ;
  • Accroitre les groupes de proies destinés à l’alimentation des tigres ;
  • Rechercher des soutiens économiques étrangers pour mieux financer les différents programmes conçus pour la sauvegarde des tigres dans leurs territoires ;
  • Etc.

Maintenant que vous savez ce que vous pouvez faire pour aider à empêcher la disparition du tigre du Bengale, il vous revient d’adopter les bons gestes le plus tôt possible. 

Autres articles à lire

Origine du virus de la Covid-19 : la piste de l’élevage des visons

adrien

Des chauves-souris aux visons : les rôles passés, actuels et futurs des animaux dans la Covid-19

adrien

Le saut d’espèce : quand un virus animal engendre l’émergence d’une maladie humaine

adrien

Comment nous avons découvert trois nouvelles espèces de manchots dans l’océan Austral

adrien

J’ai participé à la mission de l’OMS sur la Covid-19 en Chine. Voici ce que nous avons appris sur les origines du coronavirus

adrien

Un parasite mangeur de chair transporté par les chiens fait son apparition en Amérique du Nord

adrien