bmcn.org
Animaux info

4 actions à mener pour la protection et le bien-être des animaux de compagnie

Depuis un certain temps, les animaux de compagnie jouissent d’un statut reluisant. Ils sont dorénavant perçus comme des créatures douées de sensibilité. Afin de s’arrimer aux exigences du législateur, les détenteurs d’animaux domestiques ont donc la responsabilité de traiter leurs animaux de manière digne et appropriée.

Le respect de ces dispositions permet d’une part d’assurer un confort adéquat et le bien-être de votre animal de compagnie. D’autre part, cela évite des désagréments financiers. Nous vous présentons 4 démarches à mener pour la protection et le bien-être des animaux de compagnie.

L’identification, une démarche importante

En raison de leur statut d’êtres doués de sensibilité, les animaux de compagnie méritent aussi de s’épanouir et d’être protégés. L’identification est par conséquent une option à envisager. Un animal de compagnie identifié a de fortes chances d’être retrouvé en cas de perte contrairement à un autre qui ne l’est pas.

Généralement, les animaux de compagnie doivent être identifiés dans un délai de quatre à sept mois après leurs naissances. Deux méthodes conventionnelles sont utilisées pour l’identification. Il s’agit du tatouage d’indices et l’utilisation d’une puce électronique.

Le tatouage d’indices est généralement constitué de lettres ou de chiffres. Il est réalisé dans le pavillon de l’oreille ou au niveau de la cuisse. La méthode d’introduction de puce électronique dans la peau de l’animal est aussi une bonne alternative. En effet, en cas de perte de l’animal, ce dernier peut être retrouvé grâce aux services de géolocalisation.

Souscrire à une mutuelle pour animaux

Pour le bien-être de votre animal, vous pouvez également souscrire à une assurance pour animaux. Le principe est le même que chez les humains. Elle prend en compte les frais chirurgicaux, les consultations, les analyses biomédicales ainsi que des médicaments et les frais d’hospitalisations en cas d’accidents ou de maladies.

Il suffit de vous rapprocher d’un organisme d’assurance et d’assurer votre animal, ceci moyennant des frais à verser mensuellement ou annuellement.

La vaccination

Vacciner un animal revient à le préserver d’éventuelles maladies. Chez les animaux de compagnie, la vaccination vise à éviter les infections virales, bactériologiques et parasitaires. Ainsi, selon les dispositions légales, tous les animaux de compagnie devraient en principe être vaccinés.

Cependant, certains vaccins sont optionnels en fonction prescriptions du vétérinaire. En effet, ce dernier devra tenir compte du mode de vie de l’animal avant de statuer sur le vaccin adéquat à administrer.

Préserver les animaux des risques domestiques

Les incidents divers ne manquent pas dans les ménages, mais cela n’empêche pas d’assurer une protection maximale pour votre animal de compagnie. Les pièces à travers lesquelles il a l’habitude d’errer doivent donc être sécurisées. L’animal doit être mis à l’abri des objets potentiellement dangereux ou susceptibles de lui infliger des blessures.

Certains produits alimentaires comme le chocolat lorsqu’ils sont ingérés en grande quantité peuvent créer des troubles de santé aux animaux de compagnie. Grâce à leur flair, ils peuvent trouver l’endroit où sont situés ces produits et en consommer sans modération. Ces friandises doivent en conséquence être rangées hors de leur champ de vision et d’odorat. Pensez aussi à sécuriser vos fenêtres et balcons afin de leur éviter des chutes.

Autres articles à lire

Les voyages du tatou dans les sciences et par les mers

adrien

Les six chantiers prioritaires pour l’avenir de l’agriculture française

adrien

Des souris, des vaches, des odeurs et des hommes

adrien

Faire du tourisme vert et nourrir les animaux : quels risques pour notre santé… et la leur ?

adrien

L’animal n’est pas un objet, mais un agent moral

adrien

Une méduse immortelle qui voyage dans le temps

adrien